Aller au contenu principal

Archives de

Retraites, Appel aux grèves le 20 février 2020


20minutes.fr – Société – Réforme des retraites : L’intersyndicale appelle à une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations le 20 février 2020. MOBILISATION : Les syndicats opposés au projet du gouvernement appellent à une nouvelle journée d’action après la mobilisation de ce jeudi 06 février 2020.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 06/02/20 à 22h07 — Mis à jour le 06/02/20 à 22h12

Des manifestants et manifestantes contre la réforme des retraites à Toulouse, le 6 février à Toulouse pour la 9 journée interprofessionnelle de grève et manifestations. — FRED SCHEIBER/SIPA

L’intersyndicale opposée au projet de réforme des retraites a appelé à une nouvelle journée de grèves et de manifestations le 20 février, trois jours après le début de l’examen du projet à l’Assemblée nationale, a-t-elle annoncé ce jeudi.

La CGT, Force ouvrière, FSU, Solidaires ainsi que des organisations de jeunesse (MNL, UNL, Fidl) et étudiante (Unef) « appellent l’ensemble de la jeunesse, des salarié(e) s, des privé(e) s d’emploi, des retraité(e) s à une nouvelle journée de convergence de grèves et de manifestations le 20 février 2020 », a précisé l’intersyndicale dans un communiqué. Cet appel intervient à l’issue d’une neuvième journée de mobilisation en France​.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/societe/2712943-20200206-reforme-retraites-intersyndicale-appelle-journee-interprofessionnelle-greves-manifestations-20-fevrier

Vendée, Fibre Optique, Sainte-Foy


actu.fr – Pays-de-la-loire – Sainte-Foy – Sainte-Foy : un forage percé sous la rivière pour le passage de la fibre optique. Un chantier inédit en Vendée a lieu en ce moment à Sainte-Foy. L’entreprise Orange réalise un forage sous la rivière la Vertonne afin de passer la fibre optique.

Par Marion Travers – Publié le 5 Fév 20 à 16:57

Vendée Sainte-Foy

Le déploiement de la fibre optique pour le très haut débit internet se poursuit dans l’agglomération des Sables-d’Olonne.

Orange, toujours à la manœuvre, multiple les chantiers afin de respecter le contrat signé avec Les Sables-d’Olonne agglomération à savoir que la Ville des Sables-d’Olonne et les quatre communes rétro-littorales (Sainte-Foy, Saint-Mathurin, Vairé et L’Ile-d’Olonne) devront être équipées pour fin 2022.

Un forage est percé sous la rivière la Vertonne à Sainte-Foy afin d’acheminer la fibre optique jusqu’à Saint-Mathurin. (©JDS)

Un forage sous la rivière la Vertonne : Depuis ce mercredi 5 février et jusqu’à demain soir (jeudi 6 février), Orange et ses entreprises partenaires mènent un chantier inédit pour eux en Vendée à savoir qu’un forage est percé sous la rivière la Vertonne, à la sortie de la commune de Sainte-Foy, sur la RD 109.

L’objectif est d’y passer un câble contenant 288 fibres.

« Nous ne pouvons pas passer sur le pont, cela nous est interdit pour des raisons de sécurité de l’ouvrage, explique Carine Merceron, responsable génie civil de la région Pays de la Loire pour Orange.

Un déploiement aérien de la fibre était également proscrit car le câble est trop lourd. Il est de toute façon plus sécurisé d’enterrer la fibre.

Six mètres sous terre : Le forage en cours est percé à six mètres sous terre car le lit de la Vertonne se situe à quatre mètres sous la route.

Nous effectuons un forage en courbe sur 80 mètres de long, précise Carine Merceron. La fibre sera ensuite soufflée sans qu’il n’y ait de cassure ».

Une fois ces travaux de forage terminés, la seconde étape du déploiement de la fibre dans ce secteur se poursuivra à partir de la semaine prochaine.

Déployer la fibre jusqu’à Saint-Mathurin : « Avec une micro-trancheuse, nous allons percer une tranchée dans l’accotement de la route jusqu’à Saint-Mathurin. Nous poserons des tubes PEHD (Polyéthylène haute densité) afin de passer la fibre ».

Un chantier de quatre kilomètres de long qui devrait durer trois semaines.

Lire la Source : https://actu.fr/pays-de-la-loire/sainte-foy_85214/sainte-foy-forage-perce-sous-riviere-le-passage-la-fibre-optique_31264747.html

Municipales, qui votent ailleurs ?


20minutes.fr – Politique – Municipales 2020 : Qui sont les électeurs qui votent dans une commune où ils ne vivent pas ? VOUS TEMOIGNEZ – Par nostalgie, par choix politique, ou par simple flemme, les internautes de « 20 Minutes » expliquent pourquoi ils voteront aux municipales 2020 dans une ville dans laquelle ils n’habitent plus.

Par T.L.G. – Publié le 06/02/20 à 15h02 — Mis à jour le 06/02/20 à 15h02

Des mains. — KONRAD K./SIPA
  • – Selon une étude, 6,5 millions de Français seraient concernés par la mal-inscription sur les listes électorales.
  • – Il s’agit d’être inscrit dans une ville qui ne correspond pas au lieu de résidence.
  • – Nostalgie, famille, flemme… plusieurs raisons expliquent ce choix.

On les appelle « les mal inscrits » : ces personnes ne figurent pas sur les listes électorales de la commune où elles résident. Selon une étude de 2016*, la mal-inscription concernait 6,5 millions de Français en 2012, soit 15,1 % des électeurs. A quelques jours des élections municipales, les 15 et 22 mars prochains, 20 Minutes a interrogé ses lecteurs. Nostalgie, flemme administrative, attachement familial, choix politique… Plusieurs facteurs expliquent ce choix d’aller voter dans une ville où ils n’habitent plus.

Par amour et nostalgie : Plusieurs internautes évoquent une certaine forme de nostalgie. « J’ai grandi dans le village où je vote. Mes parents paysans y habitent encore. Ce village constitue mes racines, mon identité et j’y suis plus à ma place que dans l’anonymat de la ville où je vis actuellement », avance Emmanuel, 50 ans. Marine, étudiante à Montpellier, continue de voter dans sa ville natale, à 600 kilomètres de là. « Mes parents y vivent toujours et se plaignent beaucoup. C’est un territoire rural « oublié », les commerces et hôpitaux ferment. Je sais que je n’y vivrai plus jamais, mais ce territoire que je porte dans mon cœur doit être secouru. Il ne faut donc pas se tromper sur le choix du futur maire ».

Aymeric, 30 ans, vit à 300 kilomètres de Marseille, sa ville natale, pour son travail. Mais il y est très attaché. « Marseille reste et restera toujours ma ville, même si je devais partir à l’autre bout du monde. Il y a une dimension un peu « patriotarde » là-dedans mais je veux continuer à être considéré comme Marseillais », affirme-t-il. « Je m’investis dans la vie de la commune où je vis et travaille, mais dans ma tête je reste « d’ailleurs » et je compte bien repartir un jour dans ma ville pour y faire grandir mes enfants ».

Le côté pratique : Emilie, 33 ans, habite à Vanneau-Irleau (Deux-Sèvres) depuis cinq ans. Elle est toujours inscrite à Sainte-Blandine, à une trentaine de kilomètres, où résident ses parents, pour raison pratique : « Cela permet de voter par procuration quand l’un d’entre nous n’est pas là. Je m’inscrirai sur la liste électorale de ma commune quand mes parents auront déménagé. Pour les municipales, je vais me sentir moins concernée car je ne vis plus dans la commune depuis longtemps, mais le côté pratique et du vote en famille me plaît bien ».

Thomas étudie actuellement à Lyon mais préfère voter à Annecy (Haute-Savoie). Une ville qu’il connaît mieux. « J’y ai toujours voté et je ne changerai pas de liste électorale car je sais qu’un jour je reviendrai me poser définitivement dans ma ville natale », indique-t-il. « Je connais mieux les enjeux, les candidats, les points positifs ou négatifs du maire sortant à Annecy qu’à Lyon ». Un choix pragmatique également pour Nicolas : « J’habite Thionville la semaine, car je travaille au Luxembourg. Mais je n’y vote pas car, pour moi, c’est une ville-dortoir. A part pour y dormir et remplir mon frigo, je n’en profite pas », indique l’homme de 36 ans, qui continue de voter à Paris, où il garde une résidence secondaire.

Par choix politique : À 72 ans, Maryse ne veut pas se faire d’ennemis dans sa commune du Vaucluse. Elle préfère donc voter dans son petit village d’origine, dans le Tarn, où elle passe une dizaine de jours par mois. « L’ambiance y est plus sereine. Dans ma ville du Vaucluse, le PS et Les Républicains se font la guerre et on est vite catalogués dans l’un des deux camps, c’est une ambiance presque pagnolesque ! ». La retraitée ironise : « Je suis malgré tout active en faisant partie du monde associatif. Ne pas voter ici me permet de pouvoir toujours saluer les uns et les autres quand je les croise dans la rue ».

Marianne, 23 ans, votera à Bordeaux en mars prochain malgré un déménagement l’été dernier à Mérignac, à une trentaine de minutes de voiture. « J’ai l’impression que ma voix pèsera mieux à Bordeaux, car les enjeux sont plus importants, notamment à travers la métropole, et l’élection n’est pas jouée d’avance, contrairement à Mérignac tenue par les socialistes depuis des années ».

Manuel fait pour sa part « un choix stratégique » dans une ville convoitée par le Rassemblement national en mars prochain. « Je voterai à Carpentras (Vaucluse) même si je n’y vis plus depuis des années, car je me dis que vote contre l’extrême droite aura un peu plus de poids que mon vote à Aubagne (Bouches-du-Rhône), où je vis actuellement ».

Par paresse : Et puis, il y a la paresse. La flemme d’entreprendre les démarches (pourtant simples, on vous explique ici). Odile, 65 ans est honnête : « Je n’ai pas changé de bureau de vote sûrement par paresse. Mon lieu de vote reste la commune où habitent mes parents ». Maud, 25 ans, assure : « J’ai déménagé à plusieurs reprises, et pense de nouveau le faire d’ici deux ans, cela me paraît donc plus simple de rester au même endroit ». Elle ajoute un argument imparable : « De plus, pour les élections municipales, cela me permettra de voter pour mon père, qui est en tête de liste ».

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/politique/2711743-20200206-municipales-2020-electeurs-votent-commune-o-vivent

Coronavirus, production d’iPhone à l’arrêt


20minutes.fr – High-tech – Coronavirus : La production d’iPhone serait à l’arrêt complet en Chine. CORONAVIRUS : Selon Reuters, le gouvernement chinois aurait ordonné un arrêt de travail dans toutes les usines du groupe Foxconn.

Par Etienne Froment pour 20 Minutes – Publié le 05/02/20 à 18h59 — Mis à jour le 06/02/20 à 12h56

Coronavirus : la production d’iPhone serait à l’arrêt complet en Chine — Geeko

Si Tim Cook avait assuré il y a quelques jours que le Coronavirus n’entraînerait pas de ralentissements dans la production d’iPhone en Chine, Reuters dresse aujourd’hui un bilan très différent. Selon l’agence de presse, le gouvernement chinois aurait ordonné à Foxconn, qui gère quasi intégralement la production d’iPhone en Chine, l’arrêt de ses activités jusqu’au 10 février prochain au moins.

Cette mesure viserait à éviter les rassemblements de milliers de travailleurs dans les usines, qui pourraient conduire à une propagation accélérée du virus en Chine.

La crainte d’un enlisement : L’arrêt de la production jusqu’au 10 février n’impacterait que peu l’activité d’Apple. Mais un prolongement de cet état pourrait lourdement affecter son chiffre d’affaires et celui de son sous-traitant chinois.

« Ce qui nous inquiète, c’est un report d’une semaine ou d’un mois. L’impact serait très gros », commente la source de Reuters.

Apple pourrait ne pas être la seule société impactée puisque la plupart des géants de la tech ont délocalisé leur production en Chine. Une chose semble aujourd’hui certaine : le Coronavirus aura un impact sur l’économie chinoise mais également mondiale.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2710947-20200204-coronavirus-la-production-d-iphone-serait-a-l-arret-complet-en-chine

France, Grèves du 06 février 2020


rtl.fr – Actu – Débats-société – Réforme des retraites : à quoi s’attendre pour la grève du 6 février ?

Une nouvelle journée de mobilisation est prévue jeudi 6 février pour protester contre la réforme des retraites. Deux semaines après les dernières manifestations importantes, à quoi faut-il s’attendre ?

Par Marie Zafimehy – Publié le 05/02/2020 à 15:32

Des voyageurs à la gare de Lyon lors d’une grève des cheminots (illlustration)
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP

Deux mois après les débuts du mouvement de protestation contre la réforme des retraites, une nouvelle journée de mobilisation est prévue jeudi 6 février. L’intersyndicale appelle « à interpeller les parlementaires » alors que le projet de loi est actuellement examiné en commission à l’Assemblée nationale.

Le 26 janvier, le Conseil d’État a rendu un avis sévère concernant la réforme prévue par le gouvernement. Au-delà du fait que l’institution regrette de ne pas avoir eu le temps de « garantir la sécurité juridique » du texte, elle déplore les « projections financières lacunaires » du gouvernement et un recours aux ordonnances qui « fait perdre la visibilité d’ensemble ». Un avis dont l’exécutif ne semble pas avoir tenu compte, poursuivant son calendrier législatif.

Depuis lundi 3 février, le texte de loi est ainsi examiné en commission par les députés : plus de 22.000 amendements et une motion de censure ont déjà été déposés. En parallèle, à la suite du retrait de l’âge pivot du texte de loi, une conférence de financement de la réforme s’est ouverte le 3 février. La CFDT, à l’origine de cette proposition, a depuis appelé à suspendre le mouvement de protestation et, comme l’UNSA (autre syndicat réformiste), elle ne fait pas partie des signataires de l’appel à la mobilisation pour la journée du 6 février.

Des manifestations prévues : Le 29 janvier, date de la dernière journée d’appel à la mobilisation, 108.000 manifestants avaient défilé selon le Ministère de l’Intérieur, soit près de quatre fois moins que le 5 décembre, journée qui avait lancé le mouvement.

Le jour-même, dans un communiqué, l’intersyndicale se félicitait d’une « mobilisation historique par sa force et sa durée ». « Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, MNL, UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et à amplifier, dans tous les secteurs, la mobilisation dès maintenant et tout au long du débat parlementaire », ajouta-t-elle.

Jeudi 6 février, de nouvelles manifestations sont ainsi prévues partout en France, selon le site internet de la CGT. À Paris, le cortège partira de 13h30 de la Gare de l’Est en direction de la place de la Nation. Les transports pourraient être perturbés selon le trajet emprunté (stations de métro fermées par exemple).

Un trafic plus ou moins régulier : Dans plusieurs villes de France, les transports en commun seront eux aussi perturbés. Ainsi le réseau Lignes d’Azur de Nice sera « très affecté », rapporte le quotidien Nice-Matin. À Nîmes et à Dijon les lignes de bus risquent elle aussi, dans une moindre mesure, d’être perturbées.

Contactée par RTL.fr, la RATP confirme que le trafic sera « normal » sur l’ensemble du réseau de transport en commun de la capitale. De son côté, la SNCF a informé que le trafic des TGV, Thalys et Eurostar seraient « normaux », et ceux des Intercités et TER « quasi-normal ». En ce qui concerne les Transilien, les lignes D, H, J et K seront perturbées avec seulement 2 trains sur 3.

Des professions toujours en grève : Certaines professions, elles, n’ont jamais cessé la mobilisation. C’est le cas du personnel des hôpitaux et de la fonction publique, mais surtout des avocats qui depuis le début du mouvement protestent contre la fin de leur régime autonome et la hausse des cotisations qu’entraînera le nouveau système universel de retraites.

Chez les enseignants aussi, la grève continue et eux aussi seront présents dans les cortèges ce 6 février : le SNUipp-FSU appelle à la mobilisation à la suite de l’avis rendu par le Conseil d’État. Celui-ci note particulièrement les effets négatifs de la réforme sur les retraites des enseignants.

Enfin, depuis fin janvier, le personnel des trois incinérateurs d’Île-de-France est en grève à l’appel de la CGT-Énergie. Une situation qui provoque l’amoncellement des déchets dans certains arrondissements de la capitale, et certaines communes des alentours.

Lire la Source : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/reforme-des-retraites-a-quoi-s-attendre-pour-la-greve-du-6-fevrier-7800034213

Windows 10, nombreux problèmes


20minutes.fr – High-tech – Windows 10 : La dernière mise à jour entraîne de nombreux problèmes. INFORMATIQUE – La mise à jour KB4532695 entraîne des bugs, ainsi que l’apparition du fameux écran bleu de la mort.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 05/02/20 à 18h33 — Mis à jour le 05/02/20 à 18h33

Un bug dans la dernière version de Windows 10 ralentit les PC — Geeko

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il vaut mieux attendre avant d’installer la dernière mise à jour de Windows 10. Un conseil que l’on peut appliquer à chaque apparition d’une mise à jour étant donné le nombre de ratés et de correctifs apportés en urgence par Microsoft.

La dernière mise à jour en date du 28 janvier, KB4532695, ne fait donc pas exception à la règle puisqu’elle entraîne de nombreux soucis, notamment l’apparition du fameux écran bleu de la mort. Ce dernier intervient après que le système a planté : tout se fige et un écran bleu apparaît alors, forçant l’ordinateur à redémarrer.

Une avalanche de problèmes : Certains utilisateurs se plaignent par ailleurs d’être dans l’impossibilité de redémarrer leur machine après ledit plantage. D’autres rapportent des soucis au niveau de la gestion du son.

À noter que chez d’autres, la mise à jour n’a provoqué aucun incident. Dans le doute, sachez que la mise à jour est facultative. Il n’y a donc pas grand risque à patienter que Microsoft corrige le tir. Pour l’instant, l’entreprise n’a pas encore communiqué à ce sujet. On espère qu’elle travaille activement à déployer un correctif. En attendant, patience.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2710751-20200204-windows-10-la-derniere-mise-a-jour-entraine-de-nombreux-problemes

USA, Donald Trump, acquitté


20minutes.fr – Procès de Donald Trump : Acquitté par le Sénat, le président américain échappe à une destitution. ÉTATS-UNIS : Tous les républicains sauf Mitt Romney ont serré les rangs, et Donald Trump peut désormais se concentrer sur sa campagne de réélection.

Par P.B. Twitter – Publié le 05/02/20 à 22h26 — Mis à jour le 05/02/20 à 23h14

Donald Trump le 30 janvier 2020 dans l’Iowa. — Evan Vucci/AP/SIPA

Il n’y avait aucun suspense. Dans le procès en destitution du président américain, le Sénat a voté, mercredi, pour l’acquitter des charges « d’abus de pouvoir » (par 52 voix contre 48) et « d’entrave au Congrès » (par 53 voix contre 47). Il aurait fallu une majorité des deux tiers (67 voix) pour le condamner. Après quatre mois d’une âpre bataille, le bras de fer de l’impeachment est officiellement terminé, et Donald Trump peut désormais regarder vers la présidentielle du 3 novembre.

Le président américain a annoncé qu’il ferait une déclaration officielle depuis la Maison Blanche jeudi à midi (18h heure de Paris) sur « la VICTOIRE de notre pays (contre) le hoax de l’impeachment ». Il a également jubilé (et trollé) sur Twitter, republiant une vidéo parodique sur ses prochaines réélections en 2020, 2024 et « 4ever » (à tout jamais).

Mitt Romney sort du rang : Un à un, les sénateurs ont répondu « guilty » ou « not guilty ». Au final, seul Mitt Romney est sorti du rang républicain sur « l’abus de pouvoir », devenant le premier sénateur de l’histoire à voter pour la conviction d’un président de son parti. Donald Trump a « demandé à une puissance étrangère d’enquêter sur un rival politique. Le président a fait pression en suspendant une aide militaire vitale à ce pays allié en guerre contre la Russie. L’objectif du président était personnel et politique », avait-il asséné, le ton grave, dans la matinée. Citant son serment « devant Dieu » de « défendre la constitution », l’ancien candidat a conclu : « En ce sens, il est coupable d’une violation effroyable de la confiance publique ».

Mais la plupart des républicains indécis, comme Susan Collins ou Lamar Alexander, ont estimé que même si les actes de Donald Trump étaient « inappropriés », ils ne justifiaient pas de voter pour le destituer, surtout avec la présidentielle du 3 novembre en ligne de mire.

« Donald Trump renforcé » : Après son discours sur l’état de l’Union de mardi axé sur son bilan économique, Donald Trump peut désormais se concentrer sur sa campagne de réélection. Et il « ressort de l’impeachment renforcé », estime Doug Heye, ancien directeur de la communication du parti républicain. « Comme après le rapport Mueller, il va pouvoir clamer, même si ce n’est pas totalement le cas, qu’il s’agit d’une exonération totale, et dénoncer une chasse aux sorcières partisane ».

Selon un sondage de l’institut Gallup publié mardi, à 49 % d’opinions favorables, la cote de popularité de Donald Trump a atteint d’ailleurs son plus haut niveau depuis son élection.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/monde/2712039-20200205-proces-donald-trump-president-americain-acquitte-premier-chef-accusation

Nomads No cry

Le voyage est un retour vers l'essentiel

Centre Romand de l'Apostolat Mondial de Fatima

Ce site est consacré à la dévotion à Notre-Dame de Fatima (pèlerinage, reconnaissance, prière...).

antipatriarcame

Dealeuse de came féministe et radicale.

La Bulle du Hérisson

Mens sana in corpore sano

Héritages

"Il est plus beau de transmettre aux autres ce que l'on a contemplé que de contempler seulement"

flora-shop.eu

Dekorationsblog diy

BEYOND MY LIMITATIONS

Overcoming the challenges of life

Higher Density Blog

Love Is Always The Answer

The EMPATHIC GANGSTER® Lifestyle Brand

Leading a community of Empowered, Self Aware EMPATHIC GANGSTERs’ to Elevated Heights

Fabricantul

Înveți în fiecare zi ceva !

Spotjardin.com

Permaculture et culture naturelle

Plumes chrétiennes

L'incubateur audacieux des auteurs chrétiens. Poésie, nouvelles et romans chrétiens. Littérature et poèmes classiques chrétiens.

Chantal's healthy lifestyle

FOOD - BODY - HOME

FrenchWineLove

Discover my wine/recipes/travel blog about French wines and good wines from other countries in the world. A wine/food/travel/music blog from a Bordeaux French woman who loves wines, food, travels, music and the best lifestyle

Go Healthy With Bea

Thy food shall be thy medicine ! (Hippocrates) Que ton alimentation soit ta première médecine! (Hippocrate)

Buzzles

La pièce d'info qui vous manque

On the road (encore)

Voyages et découvertes <3

La plume d'Isandre

LIRE, ECRIRE, VOYAGER, DECOUVRIR, PARTAGER

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Partez à la découverte des huiles essentielles, des plantes aromatiques, médicinales et de leurs secrets !

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

Made of Light

Cours de Yoga à Saint-Pabu

AUTONOMIE JARDIN

POUR LA PROTECTION DE LA NATURE, ET LA DIFFUSION DE LA PERMACULTURE

The Freethinking African

Bridging the gap between mere existence and true life.

NOKBEW's Blog

Reise ins Verderben

365 dni w obiektywie LG/Samsunga

365 days a lens LG/Samsung

Ma vie de Petit Syndic !

Scribouille racontant les péripéties d'un petit syndic

Zee Clement blog

Life is a Battle of mind and soul. It never remains the same when the battle ends.

Je me disperse

Essais & erreurs à la recherche de qui je suis

Poezii pentru sufletul meu

REVISTA ROMÂNILOR DE PRETUTINDENI * LITERATURĂ, ARTĂ ȘI CULTURĂ

SHOW VIDEO/PICTURES

Photograph,Images,video for visual recreation

Eat dessert first

Ελάτε να προσεγγίσουμε τα πιο πιθανά και απίθανα πράγματα, στο σήμερα αλλά και στο χθες, μέσα από τα αγαπημένα μας γλυκά!

%d blogueurs aiment cette page :