Aller au contenu principal

Articles par Lorrain 13

Stats, 90 et 91e Pays visiteur


90 et 91e Pays visiteur
90 et 91e Pays visiteur

Nous souhaitons la Bienvenue à nos 90 et 91e Pays visiteur. Bonnes visites, lectures, contributions sur ce Blog qui devient, ainsi, un peu le votre. À bientôt en ligne.

We welcome our 90 and 91st visiting countries. Good visits, readings, contributions on this Blog which becomes, thus, a little yours. See you online.

Приветстваме нашите 90 и 91-и посещаващи страни. Добри посещения, четения, принос в този блог, който по този начин става малко ваш. Ще се видим онлайн.

Χαιρετίζουμε τις 90 και 91 χώρες που επισκέπτονται την χώρα μας. Καλή επισκέψεις, αναγνώσεις, συνεισφορές σε αυτό το Blog που γίνεται, κατά συνέπεια, λίγο δική σας. Σας βλέπουμε στο διαδίκτυο.

90 ve 91. ülkemizi ağırlıyoruz. Bu blogda iyi ziyaretler, okumalar, katkılar, böylece biraz sizin olur. İnternette görüşmek üzere.

Facebook, Pourquoi ai-je fermé


Facebook – Pourquoi ai-je fermé ce compte ?

Bye bye…

Le doute : beaucoup trop de visites à Paris, au locataire du 55 Rue du Faubourg Saint-Honoré. Cela ne sent pas bon pour les usagers.

Et pas seulement : ils ont retiré de la publication d’un de mes articles, sous un prétexte fallacieux, car ce type d’article avait déjà été publié plusieurs dizaines de fois. On peut imaginer une forme de pression : pour que je prenne un abonnement « Premium » ?

Sans prévenir c’est ne pas respecter l’auteur que je suis.

Eh, bien c’est raté !

Mark Zuckerberg a plein d’idées, peut-être beaucoup trop. Il a des problèmes de vue, il est daltonien, il voit beaucoup de bleu, trop de bleu. Cela ne lui fera pas un bleu à l’âme.

Moi : j’ai vu rouge, un rouge incandescent.

Cela a pris moins de 2 minutes pour virer : face de bouc de mes écrans. Je peux vous garantir que je vais bien, que je suis de bonne humeur et toujours un joyeux luron. Un écolo-rigolo.

Géopolitique de la Smart City


lesechos.fr – Géopolitique de la smart city.

Par Julien DAMON – Chroniqueur – Professeur associé à Sciences po – Publié le 24 janv. 2020 à 17h05

Idée : La ville intelligente – smart city en français 2.0 – ne relève pas uniquement du débat savant sur le mirage urbain ou du propos mesuré sur les transformations des modes de vie. Le sujet, avec une récente note de l’Ifri, entre dans le champ géopolitique. Une belle étude sur le modèle chinois de smart city – ou de « ville sûre » (« safe city ») – souligne combien des ambitions et des trajectoires peuvent différer. D’un côté, la Chine développe et exporte ses technologies et son droit peu soucieux des libertés, pour des territoires bien surveillés et administrés. De l’autre, l’Occident veut optimiser ses métropoles et leurs aménités.

Intérêt : La compétition technologique et commerciale se conjugue ici à des visions du monde et de la ville qui divergent. L’habitant lambda des villes ne bénéficiera certainement pas de l’intégration harmonieuse de toutes les avancées numériques. Les tensions sino-américaines vont nourrir des systèmes d’exploitation bien distincts et peut-être à l’avenir encore davantage divergents. C’est même un « découplage technologique » entre deux modèles, avec deux infrastructures techniques et juridiques déconnectées, qui pourrait prévaloir. Le marché de la ville intelligente n’est pas vraiment le doux commerce…

Lire la Source : https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/geopolitique-de-la-smart-city-1166074

Peur qu'ils n'aient pas peur…


20minutes.fr – Monde – Coronavirus – EN DIRECT : « Ça ne sert à rien d’avoir peur », disent Patrick Pelloux et le président du Samu après la révélation de trois cas en France… LIVE : Suivez tous les événements du samedi 25 janvier liés au coronavirus.
Par L. Gam. et R. G.-V. – Publié le 25/01/20 à 10h00 — Mis à jour le 25/01/20 à 12h50

Patrick Peloux et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. (archives) — LAMBERT-POOL/SIPA
  • L’ESSENTIEL :
  • . Apparu début décembre sur un marché de Wuhan, le coronavirus a déjà fait 41 morts, recensés ce samedi. Le nombre de cas de contamination confirmé atteint désormais 1.287, selon les autorités et sur ce total, 237 cas sont considérés comme « critiques ».
  • . Au terme d’une réunion de deux jours à son siège de Genève, l’Organisation mondiale de la santé a reconnu jeudi « l’urgence en Chine » mais a jugé qu’il était « trop tôt » pour parler « d’urgence de santé publique de portée internationale ».
  • . Les autorités chinoises ont néanmoins décidé de mettre en quarantaine la ville de Wuhan, et ses 11 millions d’habitants, qui semble être au centre de cette épidémie.

Lire la Source : https://actualite.20minutes.fr/monde/2703219-20200125-coronavirus-troisieme-cas-confirme-france-15-nouveaux-deces-chine#xtor=EREC-182-[actualite]

Coronavirus, Décès 1 médecin


boursorama.com – Bourse – Actualités – Coronavirus-Décès d’un médecin de l’hôpital de la province du Hubei.

Par REUTERS (Se Young Lee et Judy Hua ; version française Jean Terzian) Samedi 25/01/2020 à 03:23

Hubei UOT

PEKIN, 25 janvier (Reuters) – Un médecin de l’hôpital de la province chinoise du Hubei, où s’est déclaré le coronavirus le mois dernier, est décédé après avoir contracté le virus, a rapporté samedi la presse officielle chinoise.

Liang Wudong, qui était en première ligne lorsque l’épidémie s’est déclarée à Wuhan, ville du centre du pays, était âgé de 62 ans, précise sur Twitter la chaîne China Global Television.

Les autorités ont annoncé plus tôt que 41 personnes sont mortes en Chine depuis le début de l’épidémie et que 1.287 cas ont été répertoriés dans le pays, selon le dernier bilan en date d’hier vendredi 24 janvier 2020.

Lire la Source : https://www.boursorama.com/bourse/actualites/coronavirus-deces-d-un-medecin-de-l-hopital-de-la-province-du-hubei-cc009e129eb4bef86cd6e4096f8fbca1

France, Fibre optique, mobile, accentuer les efforts


degroupnews.com – Fibre optique, mobile : les opérateurs et l’État appelés à accentuer leurs efforts.

Par Yann Daoulas, Jeudi 23 janvier 2020 à 16:19

Les députés Eric Bothorel et Laure de la Raudière présentaient hier un nouveau rapport sur la couverture numérique du territoire.  Au menu : mobile, fibre et entreprises.

Eric Bothorel et Laure de la Raudière le 22 janvier devant la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale

Ils n’en sont pas à leur coup d’essai : deux ans après la publication d’un premier rapport sur la couverture numérique du territoire, Laure de la Raudière (Agir) et Eric Bothorel (LREM) remettent ça. Les deux députés se fendent d’un nouvel état des lieux de la disponibilité de l’Internet fixe et mobile en France. Et des efforts restant à accomplir pour permettre à tous les Français de bénéficier du Très Haut Débit fixe et d’un service de téléphonie mobile digne de ce nom.

Le rapport n’est pas encore publié, mais les deux parlementaires ont présenté hier sa synthèse devant la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. Tout en constatant l’accélération des déploiements fixes et mobile survenue depuis leurs travaux de 2017, ces spécialistes du sujet au sein de l’Assemblée soulèvent plusieurs points de vigilance. Avec en vedette, trois préoccupations : la fibre en zone rurale, la lenteur de l’amélioration de la couverture mobile, et la trop faible concurrence sur la fibre pour les entreprises.

La fibre pour tous, oui mais quand ? : Les alertes et coups d’éclat des associations de collectivités n’y ont rien fait. Le gouvernement a refusé d’inscrire au Projet de loi de finances 2020 un coup de pouce supplémentaire pour apporter la fibre optique aux territoires encore sans financement à cette heure (2,7 millions de locaux sur 25 départements). Une intransigeance comptable mal perçue dans les territoires, et qui a interrogé jusque sur les bancs de la majorité.

Carte déploiement ARCEP

Les deux co-rapporteurs, dont un représentant de ladite majorité en la personne d’Éric Bothorel, en conviennent : l’effort de l’exécutif est insuffisant. « En zone d’initiative publique, il faut engager les fonds nécessaires pour accélérer les déploiements et rassurer les élus. L’Etat doit mobiliser davantage de moyens pour aider les collectivités engagées dans le déploiement des RIP », a ainsi résumé le député des Côtes-d’Armor. Les besoins supplémentaires sont estimés à 100 millions d’euros, et Laure de la Raudière lance déjà un « appels à l’ensemble des bancs, majorité comprise » pour que ce montant tombe dans l’escarcelle THD à l’occasion du PLF 2021.

Les deux députés proposent aussi un « véritable reporting du Plan France THD » pour permettre aux parlementaires d’y voir plus clair sur la consommation ou non des crédits et leur éventuel redéploiement. Et pas seulement une fois par an à l’occasion des PLF, ajoute Eric Bothorel. Le tout permettra peut-être de « comprendre comment ce mécanisme qui n’est pas habituel va pouvoir être mis en place », interrogation formulée hier par une autre députée de la majorité en pointe sur les sujets numériques, Christine Hennion.

Plus généralement, l’exécutif est – une nouvelle fois – appelé à prendre position sur son projet à moyen terme en matière d’Internet fixe. « L’objectif de la généralisation de la fibre en 2025 doit (..) être clarifié et assumé dans son contenu », estiment les auteurs du rapport. A l’unisson, là encore, des collectivités, ou encore récemment de l’Arcep. Ardents défenseurs du 100% fibre, les deux députés avaient déjà évoquée leur hantise dans leur rapport de 2017 : que les solutions de transition ne deviennent une « réalité pérenne » pour une partie des Français privés de la fibre optique. Depuis, force est de constater que l’horizon ne s’est pas éclairci…

En attendant 2025, les co-rapporteurs se penchent aussi sur le jalon du 100% THD en 2022 et des efforts à consentir pour atteindre cet objectif. Raison pour laquelle « un bilan des territoires » sans solution THD à cet horizon leur paraît « souhaitable ». Au passage, le cas des logements raccordables sur demande en zone AMII est également abordé, Orange et SFR se voyant invités à proposer des « offres de détail pour les locaux inéligibles à la fibre pour l’instant ».

Couverture mobile : encore un peu de patience : C’était l’un des grands axes de l’accord New Deal, qui vient de fêter ses deux ans : la généralisation de la 4G sur les sites mobiles existants. Sur ce point, les choses avancent, avec 5 100 sites convertis en 4G depuis lors, se félicitent les co-rapporteurs. Le bât blesse en revanche sur le dispositif de couverture ciblée, bâti en concertation avec les collectivités. Les opérateurs de téléphonie sont invités « à redoubler leurs efforts », en particulier en zone rurale, car les résultats sont jugés « insuffisants ». Les députés pointent notamment le « nombre très réduit des sites en fonctionnement » – 4 exactement selon les relevés de l’Arcep. Un constat relayé à l’envi par leurs collègues de la Commission, que Laure de la Raudière et Eric Bothorel se sont malgré tout employés à rassurer.

« Ce n’était pas terrible, c’est pas formidable, mais c’est nettement mieux qu’avant », a ainsi résumé ce dernier, rappelant que de nombreux projets devraient aboutir prochainement. Près de 500 sous six mois, si l’on en croit le suivi réalisé par le régulateur. D’autre part, le délai maximal de mise en place d’un site après identification officielle est de deux ans. Raison pour laquelle peu de ces sites demandés par les collectivités sont à ce jour sortis de terre, a fait remarquer Laure de la Raudière.

Le tout n’empêche pas les deux parlementaires de suggérer des pistes d’amélioration. Par exemple impliquer davantage encore les collectivités pour identifier les sites d’implantation de nouveaux pylônes. Ou, demande de longue date dans les territoires, une « meilleure visibilité sur les déploiements des opérateurs ». Les députés font également le forcing pour améliorer les cartes de couverture mobile, dont l’inexactitude hérisse leurs collègues et leurs administrés : passage du taux de fiabilité de 95 à 98%, intégration des données mesurées en crowdsourcing, indication des déploiements prévus avec date de mise en service.

Enfin, le duo de rapporteurs veut s’assurer que le déploiement à venir de la 5G ne débouche sur une nouvelle fracture territoriale. Une réforme de l’Ifer, c’est-à-dire de la taxation des stations radioélectriques, est préconisée afin de ne pas dissuader les opérateurs de déployer le réseau de 5e génération en zone rurale. Et si cette incitation n’est pas suffisante, la porte est également ouverte à la mise en place de futurs « RIP 5G »  : Laure de la Raudière et Éric Bothorel proposent ainsi de « définir dès aujourd’hui les modalités d’intervention des collectivités dans le financement de sites 5G en cas de carence de l’initiative privée ».

Marché entreprises : l’année ou jamais ? : Troisième grand volet du rapport présenté hier, le marché entreprises. Une problématique trop longtemps éludée par l’Assemblée nationale, a convenu Laure de la Raudière. Les parlementaires veulent prendre à bras le corps l’atonie concurrentielle du segment, verrouillé aussi bien sur la partie offres de gros que sur le marché de détail. Ils demandent ainsi à l’Arcep de faire de « la dynamisation du marché de gros sa priorité ». Ce en soutenant le modèle « wholesale only » d’un Kosc, approche « qui a fait les preuves de son efficacité ». Le régulateur est aussi invité à s’intéresser de plus près à la disponibilité et aux tarifs de certaines offres sur le marché de gros (notamment avec qualité de service renforcée), afin de permettre aux opérateurs de détail de rester compétitifs. Le manque de dynamisme du marché de la fibre noire longue distance est aussi souligné.

Enfin, toujours sur la partie entreprises, les problèmes de coordination entre Autorité de la concurrence et Arcep sont à nouveau pointés du doigt. Les auteurs du rapport recommandent ainsi une meilleure concertation entre les deux entités, pour éviter que ne se répète l’imbroglio Kosc. Lequel a déjà été examiné par les sénateurs, les conduisant à envisager une « proposition de loi obligeant les autorités à se coordonner dès que cela est utile au traitement du dossier ».

Concertation n’est pas raison, néanmoins. Comme nous le découvrions en début de semaine, l’Autorité de la concurrence n’a ainsi pas fait grand cas de l’avis du régulateur des télécoms dans un autre dossier, celui du rachat de SFR par Altice. Régulièrement remise en question ces derniers mois, la légitimité de l’Autorité de la concurrence sur ces dossiers télécoms aux vastes implications techniques et économiques reste au centre des débats. Une défiance qui ne risque pas de se dissiper quand celle-ci affirme, dans sa réponse à une saisine de l’Association des opérateurs alternatifs (AOTA) publiée ce jour, que « l’appréciation du caractère indispensable de la fibre pour la clientèle entreprise doit être fortement relativisée au vu de ses besoins réels »… [Mise à jour du 24/01 : l’Autorité de la concurrence a relevé à l’occasion de cette dernière instruction plusieurs « points d’attention » qui la conduisent à lancer une « enquête exploratoire » sur le marché entreprises].

Lire la Source : https://www.degroupnews.com/reseaux/fibre-optique-mobile-operateurs-etat-accentuer-efforts

France, Coronavirus, 3 confirmés


20minutes.fr – ACCUEIL – Coronavirus : Trois cas confirmés en France, 15 nouveaux décès en Chine. SANTÉ : Au total, 1.300 cas d’infection ont été recensés et le bilan s’élève désormais à 41 morts.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 25/01/20 à 02h22 — Mis à jour le 25/01/20 à 02h22

Un patient infecté par le coronavirus a été admis au CHU de Bordeaux le 24 janvier 2020. — UGO AMEZ/SIPA

C’est une augmentation de 60 % du nombre d’infections et de décès en 24 heures. Le coronavirus qui s’est répandu en Chine a fait 15 morts supplémentaires, portant le total à 41 victimes, a annoncé la Commission nationale de santé dans un communiqué. Au moins 444 nouveaux cas de virus ont été découverts, portant le nombre total de personnes contaminées à 1.287, alors que trois cas ont été confirmés en France.

Trois cas confirmés en France : Trois cas du nouveau coronavirus chinois ont été « confirmés » en France, sur des patients hospitalisés à Paris et Bordeaux, ont annoncé vendredi soir les autorités sanitaires françaises, soulignant qu’il s’agissait des « premiers cas européens ». Les trois patients hospitalisés, dont deux au moins s’étaient rendus en Chine, ont été placés en isolement.

« Nous sommes en train de remonter l’histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu’ils ont croisées », avait expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn en annonçant les deux premiers cas lors d’un point presse, notant que la période d’incubation était probablement « autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours ». Le troisième, « proche parent de l’un des cas, qui était en cours d’investigation, vient d’être confirmé », a indiqué le ministère plus tard dans la soirée.

« Nous avons aujourd’hui les premiers cas européens, probablement parce que nous avons mis au point le test très rapidement et que nous sommes capables de les identifier », a estimé la ministre. « Il faut traiter une épidémie comme on traite un incendie, très vite repérer la source » et le « circonscrire le plus vite possible » a-t-elle encore déclaré.

Les personnes en contact appelées à rester chez elle : Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent ainsi « prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l’instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus », a insisté la ministre, appelant à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.

Le premier patient, âgé de 48 ans, est revenu le 22 janvier en France après « quelques jours » en Chine où il est notamment « passé par Wuhan », et a été hospitalisé jeudi à Bordeaux, a précisé la ministre. « Il va bien », a-t-elle assuré.

Le patient est pris en charge au CHU Pellegrin « dans une chambre isolée par des équipes médicales spécialisées dont la compétence en maladies infectieuses est internationalement reconnue », a fait savoir dans un communiqué à l’AFP le centre hospitalier, précisant qu’il « poursuit son fonctionnement normal » sans perturbation pour « l’accueil des patients ». « Les professionnels de santé » du service « suivent les protocoles de protection en vigueur en portant (…) gants, masque et vêtements adaptés », a-t-il souligné.

Confinement et port de masque : Le patient, un Bordelais originaire de Chine, qui s’était présenté jeudi à SOS-Médecins avec toux et fièvre, a été pris en charge selon un protocole d’« urgence absolue », avec confinement, port de masques et appel au 15 avant son transfert à l’hôpital, a relaté à l’AFP le porte-parole de SOS Médecins Bordeaux, Dr Karl Moliexe.

« Du fait de notre fonctionnement, sur rendez-vous, il a croisé peu de monde dans la salle d’attente, moins de 10 personnes et se tenait lui-même à l’écart. Le risque pour les autres patients est quasi-nul », a-t-il assuré. Selon le médecin, le patient en provenance du Wuhan se trouvait en France depuis « au maximum 24 heures » et avait transité par les Pays-Bas.

La ministre, qui a indiqué avoir eu l’information sur le second cas positif juste avant le point presse, n’a pas été en mesure de donner de détails sur le patient, indiquant toutefois qu’il était allé en Chine et qu’il était hospitalisé à l’hôpital Bichat à Paris. Elle a noté qu’il n’était pas possible de contrôler les « multiples voies » pour revenir de Chine : « on voit bien la difficulté dans un monde comme le nôtre de fermer les frontières, ça n’est en réalité pas possible ».

« Pour les voyageurs qui rentrent de Chine, il est important de se surveiller, et au moindre signe respiratoire ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il faut appeler le centre 15 qui vient chercher le patient », a-t-elle insisté. La Chine a intensifié ses efforts pour contenir la propagation d’un nouveau virus tueur avec le confinement de plus de 40 millions de personnes.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/sante/2703111-20200125-coronavirus-trois-cas-confirmes-france-15-nouveaux-deces-chine

Intégrateur domotique, métier incontournable


journaldunet.com – Intégrateur domotique, un métier incontournable pour la smart home.

Par Célia Garcia-Montero, JDN, Mis à jour le 23/01/20 18:52

La généralisation de la domotique dans la maison nécessite désormais la participation d’un intégrateur spécialisé. Dans l’ombre de la maison intelligente, l’intégrateur domotique est un métier qui a le vent en poupe. Car avec l’essor des assistants vocaux, le marché de la smart home est en pleine effervescence. Fin 2023, on devrait en effet compter plus de 300 millions de maisons connectées dans le monde, selon le cabinet Strategy Analytics. Habitués aux objets plug and play, les consommateurs ont pris l’habitude d’installer leurs appareils connectés eux-mêmes. Mais avec l’accroissement des possibilités offertes, l’accumulation des objets connectés peut vite devenir un casse-tête. Et c’est pour prendre en charge ces questions, de plus en plus en amont de la conception des bâtiments, que le métier d’intégrateur domotique a émergé ces dernières années.

Le métier commence tout juste à se structurer. « Quelques formations ont vu le jour (BTS Fluides énergies domotique, licence pro domotique, etc. ndlr) mais la plupart des profils avec qui nous travaillons proviennent de reconversions », observe Benoit Guennec, président de Connected Object, fabriquant du hub domotique eedomus qui travaille avec des dizaines d’intégrateurs. Le nom de ce métier n’est pas le même partout : « On peut parler d’intégrateur numérique, mais aussi de coach numérique ou de concierge numérique. Le principe reste de coordonner les objets connectés de la maison pour en assurer le bon fonctionnement », souligne Pierre-Nicolas Cléré, directeur de Connecting Technology et intégrateur domotique lui-même.

Le quotidien de ce nouveau métier se décompose en trois phases. La première, en amont du projet, où les architectes ou réseaux d’artisans font appel à lui pour un projet. « Une fois contacté pour un projet, nous échangeons avec le client pour connaître les interactions à faire entre les objets. Cette étape est importante, il faut s’informer sur l’usage que l’habitant fait de sa maison pour apporter du conseil et définir le niveau de technologie. Il est nécessaire de rester simple pour que l’utilisateur s’y retrouve », explique Pierre-Nicolas Cléré, directeur de Connecting Technology. A l’issue de cette étude préliminaire, l’intégrateur fournit ses plans à l’architecte pour qu’ils soient exploités lors de la construction par différents corps de métier. Son tarif : entre 5 000 et 50 000 euros selon la complexité et la multitude de périphériques.

Un expert réseau : L’intégrateur domotique mène ensuite des tests d’appareillage. « Il faut veiller à ce que les objets fonctionnent bien ensemble. Cela suppose de vérifier si un objet communique avec tel protocole, que les fonctionnalités voulues sont bien supportées par le périphérique et qu’il n’y ait pas de dysfonctionnement dans la remontée de notification », note Thibaud Dufour, ingénieur de développement systèmes embarqués pour le bureau d’étude expert dans l’IoT, Rtone. Pour lui, les compétences réseaux sont essentielles. « Il faut aussi veiller à ne rien oublier, car l’ajout d’un câble lors de l’installation ne coûte que quelques centimes, mais une fois le projet fini, casser un mur peut coûter des milliers d’euros », ajoute Marie-Laetitia Poidatz, fondatrice de Ker-Tech.

Au quotidien, le plus grand challenge des intégrateurs domotiques est d’échanger avec les différents corps de métier mobilisés. « Il faut pouvoir leur parler d’égal à égal en maîtrisant leur vocabulaire pour ne pas ralentir le chantier. Ainsi, quand on échange avec un électricien, il faut une compréhension des courants forts et faibles. De même, quand on échange avec l’installateur de climatisation, il faut savoir à quoi fait référence le double flux », détaille Pierre-Nicolas Cléré. La diversité des produits et des protocoles demande également un lourd travail de veille. « Nous suivons la bataille entre le compteur d’électricité, les box domotiques comme Enki ou encore les assistants vocaux des Gafa pour devenir le lieu de centralisation des données », complète Thibaud Dufour, chez Rtone. « Il faut être référent sur les offres mais de nouveaux appareils sortent en permanence et il est impossible de tous les connaître », reconnaît Marie-Laetitia Poidatz, qui s’inquiète aussi des questions de sécurité. « Ce sujet prend de l’importance car, en cas de faille, à qui en revient la responsabilité ? », s’interroge-t-elle. « C’est toutefois un métier passionnant qui mêle théorie pour la conception avec le concret du terrain dans l’installation et qui mériterait d’attirer davantage de candidats », conclut-elle.

Lire la Source : https://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/1487874-integrateur-domotique-un-metier-incontournable-pour-la-maison-connectee/

SFR, Prix à la Hausse !


lesnumeriques.com – Fibre optique : SFR va revoir ses prix de gros à la hausse.

Par Mathieu Chartier (Twitter @chartier_mat@chartier_mat) – Publié le 23/01/20 à 18h40.

SFR joue l’inflation avec ses prix de gros sur la fibre optique. Cela a le mérite d’agacer ses concurrents, d’autant plus que SFR était déjà plus cher en la matière qu’Orange, l’opérateur historique, qui dispose du plus grand nombre de lignes fibrées.

© iStock

Les Échos rapporte que SFR s’apprête à augmenter de manière significative le prix facturé aux autres fournisseurs d’accès souhaitant s’appuyer sur son réseau de fibre optique pour étendre leurs couvertures à davantage d’abonnés potentiels. Une initiative isolée qui agacerait profondément Orange, Free et Bouygues Telecom, d’autant plus qu’elle s’inscrit sur un marché où la tendance des tarifs de gros est plutôt à la baisse. Tous les territoires ne sont pas concernés par la hausse décidée par SFR, mais elle porte tout de même sur 641 communes représentant 2,5 millions de prises.

9 % d’augmentation pour les lignes louées par paquets : Ainsi, un fournisseur d’accès tiers qui voudrait louer une ligne de fibre optique SFR à l’unité devra lui verser 16,73 € par mois (+2 %), contre 13,20 € chez Orange. Le tarif est moindre pour les concurrents souhaitant louer les lignes par paquets afin de couvrir toute une zone, soit 5,80 € par ligne et par mois, contre 5,48 € chez Orange. Ce cas de figure est beaucoup plus fréquent que la location à la ligne, et SFR en profite puisque c’est une augmentation de 9 % qu’il prévoit sur ce type de partenariats.

Comment SFR justifie-t-il cette hausse ? L’opérateur explique simplement procéder à un réajustement de ses tarifs de gros “de quelques centimes”, et ce notamment pour tenir compte de coûts de maintenance plus élevés, liés à des dégradations. Aussi, SFR indique s’engager en contrepartie sur les futures évolutions tarifaires pour ne pas prendre par surprise ses partenaires à l’avenir. Comme le rappelle Les Échos, c’est un comble, car SFR s’est souvent plaint des prix de gros pratiqués par Orange, les jugeant trop élevés.

Lire la Source : https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/fibre-optique-sfr-va-revoir-ses-prix-de-gros-a-la-hausse-n146387.html

L1, Reconnaissance faciale ?


20minutes.fr – Sports – Ligue 1 : La reconnaissance faciale arrivera-t-elle demain dans les stades de foot ? FOOTBALL : Le FC Metz expérimente un système de reconnaissance faciale pour repérer les personnes sous le coup d’une interdiction commerciale de stade.

Par Nicolas Camus – Publié le 24/01/20 à 09h45 — Mis à jour le 24/01/20 à 09h45

Des supporters font la queue pour entrer au Parc des Princes (photo d’illustration). — MARTIN BUREAU / AFP
  • . Le FC Metz s’est retrouvé au cœur d’une polémique mercredi après des révélations sur une expérimentation d’un système de reconnaissance faciale dans son stade.
  • . Le club lorrain confirme qu’il envisage de l’utiliser pour repérer des personnes interdites de stade, mais précise qu’il n’a effectué que des tests à vide, qui ne concernaient donc pas ses supporters.
  • . La reconnaissance faciale aurait-elle sa place dans les stades de foot en France ? Ce dispositif mérite un grand débat, selon les personnes interrogées par « 20 Minutes ».

Quand deux sujets hautement sensibles entrent en collision, forcément, la déflagration est forte. Le FC Metz s’est retrouvé au cœur d’une grosse polémique, mercredi après-midi, quand le journaliste Olivier Tesquet, auteur du livre A la trace sur les dispositifs de surveillance qui se multiplient dans notre société, a révélé dans une interview accordée à Street Press qu’une start-up messine avait « testé un dispositif de reconnaissance faciale au stade de football de Metz ».

Cocktail explosif. D’un côté les supporters, déjà vent debout contre des privations de liberté ces derniers mois et qui en ont marre de jouer les cobayes de dispositifs sécuritaires, et de l’autre la reconnaissance faciale, perçue comme l’arme ultime d’un monde devenu orwellien. L’emballement a été rapide sur Twitter. Des fans se sont sentis trahis, espionnés à leur insu. Le club s’est défendu tout de suite sur le réseau social. Contacté jeudi par 20 Minutes, il dénonce un raccourci. « Les tests ont été effectués à vide, au stade, avec des employés de la société, assure Hélène Schrub, la directrice générale du FC Metz. Rien n’est fait dans le dos des supporters ».

De fait, aucun dispositif n’est en place ni n’a été testé grandeur nature. Le club réfléchit au moyen de contrôler les personnes sous le coup d’une interdiction commerciale de stade. Contrairement aux interdictions administratives, décidées par un préfet, et aux interdictions judiciaires, prises par un juge, leurs pendantes commerciales, créées en 2016 par la loi Larrivé, peuvent être décidées par un club, de manière unilatérale, au motif de « non-respect des dispositions des conditions générales de vente ou du règlement intérieur du stade relatives à la sécurité des manifestations ».

Mais la personne sanctionnée ne va pas pointer au commissariat, comme pour les deux autres interdictions. C’est au club de la repérer si elle essaie d’entrer. « C’est impossible pour nos stadiers, qui voient défiler des milliers de personnes, reprend Hélène Schrub. Donc on cherche comment faire appliquer ces interdictions. Quand Two-I (la start-up en question, spécialisée dans l’analyse de flux vidéo) est venue nous présenter cette solution, on s’est dit pourquoi pas ».

Concrètement, des caméras filmeraient les entrées et seraient reliées à un fichier contenant les photos des personnes concernées. Et « uniquement » elles, insiste la dirigeante. « En aucun cas nous aurons un fichier avec tous nos abonnés, tous nos clients ou pire encore, toutes les personnes qui entrent un jour au stade. Ça, c’est vraiment de la science-fiction, affirme-t-elle. Je comprends la peur et l’angoisse de certaines personnes, qui peuvent se dire que le club saura le détail de leurs déplacements dans le stade. Mais pas du tout. La base de données du logiciel ne sera alimentée que par des gens interdits de stade ».

La Cnil en première ligne : Le FC Metz ne donne pas de délais précis pour la mise en place du dispositif. Si les tests technologiques sont concluants, il faudra ensuite demander l’autorisation de constituer ce fichier à la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés, qui fait autorité en la matière). Une étape qui s’annonce rédhibitoire, selon Me Pierre Barthélémy, avocat de l’Association nationale des supporters (ANS). « Elle va leur dire non, car il n’y a pas de décret ou de loi qui l’autorise », assure-t-il.

Si la législation peut toujours évoluer, le sujet des données personnelles est sensible, et de l’avis des personnes sollicitées, mérite d’être débattu. C’est une certaine vision de notre société qui semble se jouer là, comme en octobre 2019, quand la région PACA avait entrepris d’instaurer un système de reconnaissance faciale dans deux lycées de Nice et Marseille.

« Cela semble disproportionné de recourir à ça pour des interdictions commerciales de stade, estime l’avocat. On ne parle là ni de délinquants, ni de personnes qui font courir un risque de trouble à l’ordre public, mais de gens qui n’ont pas respecté les conditions générales de ventes du club, qui ont par exemple insulté une fois un stadier. Est-ce que ça justifie qu’on déploie un dispositif aussi intrusif pour la vie privée ? Les principes généraux que sont la nécessité et la proportionnalité vont faire barrage au recours à cette technologie ».

Le 19 décembre, un colloque intitulé « Reconnaissance faciale : Interdiction, expérimentation, généralisation, réglementation. Où en est-on ? Où allons-nous ? » a eu lieu à l’Assemblée nationale. Les discussions devront aussi exister dans le football. Car le FC Metz ne serait pas le seul pensionnaire de Ligue 1 à envisager la chose. « On a discuté avec d’autres clubs, reconnaît Guillaume Cazenave, le directeur général de Two-I. Ils nous ont dit qu’ils ne voulaient pas se mettre les supporters à dos. Certains ont peur de leur réaction, peut-être par manque de connaissance sur le sujet. C’est légitime qu’il y ait débat, mais il faut qu’il soit informé ».

Fiable ou pas fiable ? : La protection des données est un enjeu, tout comme la fiabilité de la technologie. Sur ce point, la start-up évoque des études scientifiques selon lesquelles le taux de succès des algorithmes de reconnaissance faciale est de 99,5 %. Soit potentiellement une erreur sur 200. « Il faut accepter cette petite marge d’erreur qui permet de se concentrer sur quelques photos qui ont généré une alerte », estime Guillaume Cazenave.

Olivier Tesquet se dit dubitatif sur les chiffres scientifiques, issus d’expériences, car « dans les conditions réelles, ce n’est plus du tout la même chose ». En 2017, le Guardian, citant un rapport officiel, rapportait le chiffre de 92 % de signalements erronés lors d’un test de reconnaissance faciale effectué par la police galloise avant la finale de la Ligue des champions à Cardiff. Mais pour le journaliste et auteur, le débat ne doit pas être que technique. « Ce n’est pas juste “est-ce que ça marche ou pas ?”. C’est “est-ce qu’on a envie, collectivement, de déployer cette technologie-là ?” Que ce soit dans un stade, un espace public, etc. Mais je me réjouis qu’on en parle ».

Le dirigeant de Two-I aussi. Il sait bien que tout ça n’a rien d’anodin : « De nombreuses personnes acceptent d’abandonner leurs données personnelles à des réseaux sociaux ou de communiquer leurs coordonnées bancaires à des sites d’e-commerce. Mais elles sont moins à l’aise à l’idée que leur visage puisse être saisi et analysé par un inconnu, caché derrière un écran. Dans le monde extérieur, le visage est ce que nous avons de plus personnel. On touche là à l’intime ».

La Ligue de football professionnel suit tout ça de très près, en tout cas.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/sport/2702191-20200124-ligue-1-reconnaissance-faciale-arrivera-demain-stades-foot

Japon, Toyota, Smart City


francesoir.fr – Smart-City : Toyota se lance dans la ville du futur.

Par France Soir – Publié le 23/01/2020 à 11:23 – Mise à jour le 23/01/2020 à 11:38

Woven City

Pour inventer la cité du futur, Toyota Motor Corporation va construire une véritable ville intelligente, avec de vrais habitants. Bienvenue à Woven City ! Un océan de capteurs et de données en tous genres. Et des tresses.  

Il est loin le temps où les technologies du futur s’inventaient dans un garage… Lors du CES de Las Vegas, Toyota Motor Corporation a créé l’événement en annonçant la naissance prochaine de Woven City, littéralement « la ville tressée ».

Durable et connectée : Cette véritable ville « durable et connectée » s’étendra sur 71 hectares au pied du Mont Fuji, alimentée en énergie par des panneaux solaires et par des piles à combustible hydrogène. Les maisons en bois, construites dans une pure tradition japonaise, seront équipées des dernières technologies, des robots voués aux tâches ménagères aux capteurs chargés de contrôler la santé des habitants.

Car dans ce laboratoire grandeur nature, se côtoieront de vrais résidents, dont des chercheurs et bien d’autres scientifiques. Ces derniers auront pour mission de tester et développer les technologies du futur en conditions réelles et dans de multiples domaines : mobilité, robotique, maison intelligente, intelligence artificielle, santé.

Données et capteurs : La mobilité est naturellement au coeur du projet, avec des déplacements prévus en voitures autonomes et autres modes de transports doux. « Les gens, les bâtiments et les véhicules étant tous connectés entre eux par le biais de données et de capteurs », a précisé Akio Toyoda, le président de Toyota Motor Corporation, lors de la présentation du projet.

2000 habitants : Toyota Motor Corporation l’annonce sur le site dédié à Woven City: « Nous accueillons tous ceux qui souhaitent améliorer notre façon de vivre dans le futur, profiter de cet écosystème de recherche unique et nous rejoindre dans cette quête pour créer un mode de vie toujours meilleur et la mobilité pour tous ».

La population de la « ville tissée » sera de 2000 habitants au lancement du projet, composée d’employés de la firme japonaise et de leur famille, de retraités, de commerçants, et bien entendu des partenaires susceptibles de contribuer à la création de la ville de demain.

La conception de Woven City a été confiée à l’architecte danois Bjarke Ingels, à qui l’on doit, entre autres les Two World Trade Center et le siège de Google à Mountain View. Les travaux devraient débuter l’année prochaine, Toyota affirme avoir reçu toutes les autorisations.

Lire la Source : http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/une-smart-city-grandeur-nature-au-japon

500.000 mots de passe volés


clubic.com – Clubic – Logiciel – Sécurité informatique – Les mots de passe de 500 000 routeurs, serveurs et objets connectés en fuite suite à un hack.

Par Alexandre Boero – 23 janvier 2020 à 08h20 – Source : ZDNet.com Modifié le 23/01/2020 à 08h52

hacker

L’impressionnante liste de données hackées a été publiée sur un forum de piratage bien connu des cybercriminels.

La fuite rapportée par nos confrères de ZDNet.com est de taille. Cette semaine, un hacker a publié, sur un célèbre forum de piratage, les identifiants de quelque 515 000 serveurs, routeurs domestiques et objets connectés. Les adresses IP, noms d’utilisateur et mots de passe divulgués permettaient d’accéder au service Telnet, un protocole d’accès à distance utilisé, par exemple, pour installer un appareil connecté ou un équipement réseau, ou pour assurer la gestion à distance de ces appareils.

Le cybercriminel livre ses explications : Donnant forcément du grain à moudre aux détracteurs des objets connectés, réputés comme étant très exposés au risque cybercriminel, la faille a été commentée par le pirate ayant diffusé les données sur le dark web.

Celui-ci indique avoir scanné l’intégralité du Web à la recherche d’appareils qui exposaient leur port Telnet. L’attaquant n’a eu ensuite qu’à essayer les identifiants par défaut ou bien à deviner des combinaisons simples, que beaucoup d’utilisateurs adoptent, à tort.

Des données qui ont pu être réutilisées pour pirater d’autres comptes : Tentant d’expliquer ses motivations, le pirate a indiqué à ZDNet.com fournir des services DDoS, mis à niveau, et avoir fait évoluer son modèle en passant d’un simple botnet constitué d’objets connectés à la location de puissants serveurs auprès de fournisseurs de services Cloud.

Les listes publiées par le cybercriminel contiennent des données qui ont été collectées d’octobre à novembre 2019. Depuis, les adresses IP, identifiants et mots de passe ont pu être modifiés, mais il n’est légalement pas possible de vérifier cette hypothèse.

On vous conseille tout de même de modifier vos identifiants, par mesure de précaution, si vous sollicitez le service Telnet. Pour savoir si le port Telnet de votre appareil est exposé, il vous suffit de vérifier les paramètres de votre routeur en vous connectant sur le panneau d’administration, de façon à voir si le protocole est activé ou non. Pensez bien à utiliser des identifiants différents pour chaque appareil, les hackers ne se privant sans doute pas de pirater d’autres comptes une fois les données en leur possession.

Lire la Source : https://www.clubic.com/antivirus-securite-informatique/actualite-883408-mots-500-000-routeurs-serveurs-objets-connectes-fuite-hack.html

Canon, Ivy Rec, La photo…


20minutes.fr – High-tech – VIDEO. Ivy Rec, la photo au petit bonheur la chance.

VIDEO. Ivy Rec : Que vaut le mini-appareil photo de Canon sans écran ni viseur ? SOURIEZ – Véritable ovni dans l’univers de la photo numérique, l’Ivy Rec de Canon tente de séduire une nouvelle clientèle.

Par Christophe Séfrin – Publié le 22/01/20 à 19h18 — Mis à jour le 22/01/20 à 19h18

Canon Ivy Rec
  • . Durant l’été 2019, Canon a présenté son projet Ivy Rec sur le site de financement participatif Indiegogo.
  • . Bingo : plébiscité par les internautes, Ivy Rec est désormais commercialisé à 129 euros.
  • . Ce tout petit appareil photo qui se clipse à la ceinture vaut pour son côté passe-partout et sa résistance, mais ses photos sont d’une qualité très ordinaire.

Pour Canon, tout avait commencé par une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo durant l’été 2019. Objectif atteint : le projet d’appareil photo mini, étanche et résistant nommé Ivy Rec du constructeur japonais a pu voir le jour. L’appareil est désormais commercialisé et vendu 129 euros.

Canon n’a sans doute pas eu besoin des deniers collectés sur Indiegogo pour développer son Ivy Rec. Le numéro un mondial de la photo a suffisamment de moyens pour autofinancer ses projets… C’est davantage pour évaluer l’appétence du public autour d’un concept nouveau qu’il a voulu se frotter aux verdicts des internautes, visiblement conquis (le financement a été réalisé à 522 %). Mais avouons-le : l’Ivy Rec surprend.

Pas d’écran ni de flash ou de viseur : Disponible en quatre coloris (vert pomme, gris anthracite, rose passion et bleu lagon), l’appareil est effectivement mini : 110,5 x 45,2 x 18, 5 mm pour 86 grammes. C’est trois fois moins lourd qu’un smartphone. Il fonctionne sur batterie et se recharge via un câble USB.

Originalité (et bonne idée) : le petit baroudeur se clipse tel un mousqueton à la ceinture. C’est pratique pour ne jamais s’en séparer. Et une fois à sa place, il ne gêne vraiment pas, même lorsque l’on est assis. L’Ivy Rec pourrait presque faire office de porte-clés…

À l’arrière se trouve une molette crantée pour effectuer quelques sélections. Outre la mise en marche et l’extinction de l’appareil, on choisit Photo, Vidéo, Photo/Vidéo ou mode Sans fil. Exit, l’écran de visée : celui-ci est remplacé par un trou dans la coque de l’Ivy Rec ! Il suffit de placer son œil à l’arrière pour cadrer ses images. Sur le dessus enfin, un classique déclencheur. De flash, nous n’en trouverons pas.

À noter qu’un pas de vis est présent sous l’Ivy Rec. Il lui autorise la fixation sur un pied photo, mais on l’imagine davantage sur un tripode. Une carte microSD (bien difficile à mettre en place et à extraire vu la petitesse de l’appareil) est utilisée pour le stockage des images. Le téléchargement de l’application Canon Mini est requis pour aller un peu plus loin.

Des cadrages au petit bonheur la chance ! : Réglons sans tarder la fameuse question du cadrage : celui opéré n’obtient absolument pas le rendu escompté. Equipé d’un objectif fixe équivalent à 26 mm avec un champ de vision de 78°, l’Ivy Rec livre des prises de vues beaucoup plus larges que celles que l’on pensait obtenir. C’est un peu au petit bonheur la chance… Par ailleurs, le format carré du cadre sur l’appareil ne correspond pas du tout au format rectangulaire des photos.

Un capteur CMOS 1/3p de 13 mégapixels les immortalise dans une qualité correcte… mais sans plus. Si de bonnes conditions d’éclairage, notamment par temps ensoleillé, leur vont comme un gant, du bruit s’invite instantanément dans les images dès que la lumière faiblit. Les vidéos peuvent être tournées jusqu’en Full HD (1080p à 60 images par seconde) et se révèlent pour le moins honorables. La qualité de mise au point reste cependant perfectible.

Une application pour en faire plus : Lesté de l’application Canon Mini, notre smartphone reconnaît l’Ivy Rec en quelques étapes. Le premier appairage est un peu fastidieux. Les choses seront beaucoup plus simples ensuite : il suffira de placer la molette à l’arrière du smartphone en mode « Sans fil » puis d’ouvrir l’application pour que l’un et l’autre communiquent en Wifi. A la clé, la possibilité tout d’abord d’effectuer des réglages. Il y a le choix de la taille des photos parmi les trois proposées : S (2080 x 1560 pixels), M (2944 x 2208), L (4160 x 3120). Et il y a la sélection de leur format : 4:3 ou 1:1. Difficile de faire plus simple.

Également proposé, le déclenchement à distance. Dès lors, c’est le smartphone qui va servir de viseur aussi bien pour prendre des photos que pour tourner des vidéos. D’où l’intérêt de se munir d’un petit tripode pour accrocher l’appareil n’importe où. Enfin, l’application permet d’accéder aux contenus de la carte mémoire, de les télécharger et de les partager. Les multiples essais que nous avons effectués n’ont rencontré aucune difficulté.

On regrette cependant qu’il ne soit pas possible d’utiliser l’écran de son smartphone pour effectuer les mises au point et encore moins pour zoomer. Un miroir à selfies n’aurait pas non plus ruiné Canon. Par ailleurs, l’application se passe de toute possibilité de recadrage, retouche, ajout de filtre… ce qui fait un peu chiche. Il faudra donc compter sur ses habituelles applications photo pour éventuellement retravailler les prises de vues. Mais la simplicité est là.

Un passe-partout plutôt destiné aux enfants : Bien évidemment, les experts photo railleront peut-être l’Ivy Rec sans même l’avoir essayé. Certes, il est clair qu’avec le dernier rejeton de chez Canon, les images réalisées n’obtiennent pas le rendu de celles immortalisées avec un bon smartphone. On est face à des vues brutes, basiques, qui peuvent manquer de détails.

Mais la vocation de l’Ivy Rec n’est pas de se poser en concurrent potentiel, mais en complément essentiel. Résistant aux chocs jusqu’à deux mètres, étanche jusqu’à un mètre (norme : IP6X), c’est un passe-partout qui évitera de risquer la vie de son smartphone en milieu hostile. Avec l’Ivy Rec, on peut photographier ou filmer une descente de toboggan aquatique, une sortie en canoë, une gamelle à ski… pour deux fois mois cher que la première des GoPro. Et ce, presque sans réglage. Mais à 129 euros, l’Ivy Rec reste encore un peu cher si on le compare à la plupart des compacts Canon vendus, eux, moins de 100 euros. S’ils ne sont pas forcément étanches ni connectables, ils possèdent un écran. Dilemme…

Reste que sans le dire, le constructeur lorgne peut-être vers une clientèle souvent oubliée en photo : celle des enfants. Pas forcément les ados qui sont déjà équipés d’un smartphone, mais bel et bien les plus jeunes qui n’ont pas encore l’âge d’être équipés d’un smartphone (où auxquels on ne veut pas prêter le nôtre). Pour eux, l’Ivy Rec peut véritablement composer une porte d’entrée dans l’univers de la photo : suffisante en qualité et fun à l’emploi.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2699575-20200122-video-ivy-rec-vaut-mini-appareil-photo-canon-ecran-ni-viseur

43 conteneurs, déchets plastiques


lci.fr – Planète – La Malaisie renvoie 43 conteneurs de déchets plastiques vers la France.

Par la Rédaction de LCI -21 janv. 08:15

Déchets de la HONTE !

BYE BYE – Plusieurs pays d’Asie du Sud-Est ont pratiqué la même politique ces derniers mois. En cause : la décision de la Chine de cesser l’importation de déchets plastiques destinés à son industrie du recyclage.

La Malaisie a renvoyé 150 conteneurs de déchets plastiques illégaux vers leurs pays d’origine, dont 43 vers la France. Les autorités ont souligné que le pays d’Asie du Sud-Est ne voulait pas devenir une « décharge » pour les pays développés. Depuis 2018 et la décision de la Chine de cesser l’importation de déchets plastiques destinés à son industrie du recyclage, les pays de la région peinent à faire face à l’arrivage massif de conteneurs de déchets. Ce qui oblige les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour leurs déchets.

Les autorités malaisiennes « vont prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que la Malaisie ne devienne pas la décharge du monde », a souligné la ministre de l’Environnement Yeo Bee Yin.  Le ministère de l’Environnement « continuera à se battre contre la pollution, notamment les déchets plastiques ».

3.737 tonnes de déchets : La Malaisie a indiqué avoir renvoyé 150 conteneurs contenant quelque 3.737 tonnes de déchets, dont 43 vers la France, 42 vers le Royaume-Uni, 17 vers les Etats-Unis et 11 vers le Canada. Le pays compte en expédier encore 110 prochainement, dont 60 vers les Etats-Unis, a relevé la ministre. Le marché mondial du recyclage a été plongé dans le chaos après la décision de la Chine. Et de nombreuses entreprises chinoises de recyclage ont été délocalisées en Malaisie, entraînant un afflux de déchets souvent illégal.

Les capacités de recyclage en Malaisie sont bien inférieures aux arrivages et certaines localités sont submergées par les déchets. Les pays exportateurs de déchets et les compagnies maritimes ont assumé le coût du retour des conteneurs, selon la ministre. « Nous ne voulons pas payer un seul centime. Les gens envoient des ordures chez nous, nous ne sommes pas censés payer pour les renvoyer », a déclaré Yeo Bee Yin. Côté français, le ministère de la Transition écologique a assuré que ce n’était pas non plus l’Etat français qui paierait. Les entreprises françaises ayant exporté ces déchets ou les compagnies maritimes en affaire avec elles devront prendre en charge ce rapatriement, a précisé le ministère à l’AFP.

L’Indonésie a réexpédié plusieurs centaines de conteneurs vers leurs pays d’origine et les Philippines ont renvoyé l’été dernier au Canada un cargo contenant une soixantaine de conteneurs après un long conflit.

Lire la Source : https://www.lci.fr/planete/la-malaisie-renvoie-43-conteneurs-de-dechets-vers-la-france-2143303.html

Chine, Wuhan, Vols suspendus


20minutes.fr – Monde – Vols suspendus au départ de Wuhan pour enrayer la propagation du virus. Coronavirus : Vols et trains suspendus au départ de Wuhan pour enrayer la propagation. SANTÉ – L’OMS, qui a prolongé d’une journée sa réunion d’urgence, s’est félicitée des mesures prises par la Chine.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 23/01/20 à 04h35 — Mis à jour le 23/01/20 à 04h35.

Ce n’est pas une quarantaine, mais on s’en rapproche. Les transports ferroviaire et aérien étaient suspendus jeudi au départ de Wuhan, la ville du centre-est de la Chine où est apparu le nouveau coronavirus qui s’est étendu à plusieurs autres pays, tandis que l’OMS a prolongé sa réunion d’urgence.

Les 11 millions d’habitants de cette agglomération ne pourront sortir sans une raison particulière, ont annoncé les médias d’Etat, relayant la décision des autorités chinoises. A Washington, un porte-parole du Département d’Etat a souligné les « signes encourageants qui montrent que le gouvernement chinois a compris la gravité de ce problème ».

À Genève, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a salué les mesures « très, très fortes » prises par la Chine, estimant qu’elles allaient « diminuer » les risques de propagation hors de ses frontières.

Pas de consensus à l’OMS sur une « urgence internationale » : Elles sont intervenues au moment où l’OMS avait réuni son comité d’urgence pour décider si le nouveau virus constitue une « urgence de santé publique de portée internationale ». Les experts n’étant pas parvenus à se mettre d’accord sur la question, le directeur de l’OMS a décidé de poursuivre la réunion jeudi.

« La décision de déclarer ou non une urgence de santé publique de portée internationale est une décision que je prends très au sérieux et que je ne suis prêt à prendre qu’en tenant dûment compte des preuves disponibles », a déclaré à la presse le directeur de l’OMS.

17 morts en Chine, des cas dans une demi-douzaine de pays : Le virus de la famille du Sras, apparu le mois dernier à Wuhan, a gagné plusieurs pays d’Asie et même les Etats-Unis, où un premier cas a été recensé. A ce jour, il a provoqué la mort de 17 personnes en Chine. Le nombre total des personnes contaminées s’élève à plus de 500 dans ce pays, en majeure partie à Wuhan.

Hong Kong a signalé mercredi son premier cas suspect, un homme de 39 ans arrivé en train de Wuhan. Le résultat définitif des tests médicaux ne sera connu que jeudi. Après le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande et Taïwan, les Etats-Unis ont annoncé mardi un premier cas.

Les contrôles de température se sont généralisés cette semaine dans plusieurs aéroports d’Asie et du pourtour du Pacifique pour repérer et isoler les passagers infectés par le virus. Des contrôles ont été mis en œuvre dans cinq aéroports des Etats-Unis, ainsi qu’au Royaume-Uni, au Nigeria et en Italie.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/monde/2701595-20200123-coronavirus-vols-trains-suspendus-depart-wuhan-enrayer-propagation#&gid=1&pid=1

Sortez ! Colère d’Emmanuel Macron


leparisien.fr – Politique – Sortez ! – « Sortez ! » : les images du coup de colère d’Emmanuel Macron contre la police israélienne. – Le président français, en visite à Jérusalem, s’en est pris à la police israélienne. Notre reporter était sur place.

Par Ava Djamshidi – Le 22 janvier 2020 à 16h09, modifié le 22 janvier 2020 à 16h21.

Les images rappellent évidemment la visite et la colère de Jacques Chirac dans la même ville, en 1996. Ce mercredi, Emmanuel Macron s’en est pris à la police israélienne, à qui il reprochait d’avoir cherché à entrer dans le domaine national de Sainte-Anne, un des quatre territoires français de Jérusalem.

« Tout le monde connaît les règles, je n’aime pas ce que vous avez fait face à moi, sortez ! » intime le président de la République aux policiers. « Personne n’a à provoquer personne, ok ? Restons calmes », ajoute-t-il dans une vidéo tournée par notre journaliste sur place.

VIDÉO. Le coup de colère d’Emmanuel Macron contre les services de sécurité israéliens.

Ce mercredi matin déjà, une altercation avait opposé les services de l’ordre français et israéliens, qui souhaitaient entrer dans cette enclave française. Les policiers avaient failli en venir aux mains, les Français arguant qu’il s’agit d’un domaine national.

Le domaine de Sainte-Anne, qui fait partie des quatre territoires français de Jérusalem, appartient à la France depuis le milieu du XIXe siècle, explique le Consulat Général de France à Jérusalem. Cette église romane, bâtie au XIIe siècle, « est considérée comme celui de la maison des parents de la Vierge Marie et de la piscine de Béthesda où, selon les Evangiles, le Christ guérit un paralytique ».

Un air de Jacques Chirac : Ces images résonnent avec celle de la visite de Jacques Chirac, le 22 octobre 1996, là aussi dans la vieille ville. Le président de la République avait alors invectivé les policiers israéliens, qui empêchaient les passants de lui serrer la main et bousculaient les journalistes présents sur place.

VIDÉO. Le coup de sang de Jacques Chirac en 1996

« Vous voulez que je reprenne mon avion et que je retourne en France, c’est ça ? », avait-il réagi, dans un anglais à l’accent prononcé. Un épisode qui lui avait valu une gloire certaine dans les territoires palestiniens, et le courroux des Israéliens, perçus alors comme agresseurs dans le conflit.

Le rapprochement entre l’ancien président et Emmanuel Macron a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Le porte-parole du PCF Ian Brossa a moqué le président sur Twitter, en affirmant qu’il « singeait Chirac pour faire oublier qu’il mène la politique de Sarkozy ».

« L’imitation de Jacques Chirac est pleine de bonne volonté, accent français inclus, mais cela sonne… moins spontané », juge de son côté le député LR Julien Aubert.

Lire la Source : http://www.leparisien.fr/politique/sortez-les-images-du-coup-de-colere-d-emmanuel-macron-contre-la-police-israelienne-22-01-2020-8241918.php

Stats, 88e et 89e Pays Visiteur Afghanistan, République Tchèque


88e et 89e pays visiteur Afghanistan et République Tchèque
88e et 89e pays visiteur Afghanistan et République Tchèque

Nous souhaitons la Bienvenue à nos 88e et 89e pays visiteur Afghanistan et République Tchèque. Nous leur souhaitons de bonnes visites, lectures, contributions. Ce blog est dorénavant aussi le vôtre. Nous sommes fiers de vous voir rejoindre notre groupe de partages.

We welcome our 88th and 89th visiting countries Afghanistan and the Czech Republic. We wish them good visits, readings, contributions. This blog is now also yours. We are proud to see you join our sharing group.

Vítáme naše 88. a 89. navštěvující země Afghánistán a Českou republiku. Přejeme jim dobré návštěvy, čtení, příspěvky. Tento blog je nyní také váš. Jsme hrdí na to, že se připojíte k naší skupině sdílení.

موږ خپل 88 او 89 مه لیدنه کونکو هیوادونو افغانستان او چیک جمهوریت ته ښه راغلاست وایو. موږ د دوی ښه لیدنې ، لوستلو ، شراکتونو هیله کوو. دا بلاګ اوس ستاسو هم دی. موږ ویاړو چې تاسو زموږ د شریکولو ګروپ کې برخه اخلئ.

France, Tradition, Baguette de pain


fibreoptique.live – Tradition française, boulangerie, la baguette de pain, 60 années de déviation ou régression. Lorsque j’étais entré au collège en 6ème la baguette de pain coutait 0,40 F. Elle pesait cuite 250g, et mesurait 0.90 m. Particularité : nos parents avaient des activités au sein de la paroisse de la ville en Banlieue Ouest de Paris. Ils tenaient un stand sur le terrain en bordure de Seine. Nous les mômes nous avions la charge de réaliser des sandwichs tous des « jambon-beurre » variante avec ou sans cornichons. Nous les ados étaient organisé en quatre unités de production, un coupait une baguette en 4 portions égales de 22 à 23 cm, 1 coupait chaque portion sur un côté, 1 autre beurrait, enfin le dernier coupait une tranche de jambon au profil rectangulaire en quatre bandes de jambon égales 4×20 cm et l’insérait dans le sandwich. Il en préparait 1 sur 3 avec des bandes de cornichon. Particularité tout était frais et bon, en particulier les baguettes de pain.

6 baguettes

C’était tellement bon, qu’en milieu d’après-midi, nous avions souvent tout vendu.

Six décennies plus tard : une baguette aura perdu une demi-longueur soit en gros 0.40 m, en fait au format proche du « bâtard » et le prix en franc serait situé entre 5,75 F et 6,50 F prix moyen 6,12 F.

En 2020, la longueur de la baguette est rétrécie de 50%, le prix multiplié par 15.12,

Si on tient compte de la réduction d’une demi-longueur, le prix multiplié par 30 environ.

La faute à qui ?

En partie à l’Europe, le passage à l’Euro. Tous les prix auront été multipliés par 7 environ. Le déclin de la France s’opère depuis deux décennies.

Souvenons-nous du Premier Ministre Raymond Barre qui voulut bloquer le prix du Croissant à 1 F. Tous les croissants ont diminué en taille et volume par 2 (2 bouchées).

Prix, raccordement fibre optique


blog.ariase.com – box – dossiers – prix raccordement fibre. Combien coûte le raccordement à la fibre optique ?

Par Francois Le Gall – 20 janvier 2020 à 16h16

Raccordement à la Fibre Optique

Vous souhaitez installer la fibre optique dans votre habitation ? Avant de profiter de la rapidité de cette technologie au sein de votre foyer, il est important de savoir à combien s’élèveront les frais de raccordement du réseau fibre optique à votre logement.

Le raccordement de mon domicile à la fibre est-il gratuit ? : Pour installer la fibre optique chez vous, vous devez souscrire une offre fibre après avoir effectué un test d’éligibilité. Mais avant de changer votre box ADSL pour une box fibre, il est important de savoir que ce changement de technologie peut engendrer des frais de raccordement.

Les frais de raccordement fibre sont pris en charge par les opérateurs pour les appartements et les immeubles. On parle de déploiement vertical effectué par un opérateur d’immeuble. Le fournisseur d’accès internet que vous avez choisi procède ensuite gratuitement au raccordement de votre appartement.

À savoir : si votre quartier est raccordé au réseau fibre optique et que votre immeuble n’est pas encore fibré, vous devez vous adresser au syndic de copropriété afin d’obtenir le vote du raccordement à la fibre lors de l’Assemblée Générale des copropriétaires.

En revanche, si vous habitez dans une maison individuelle et que la fibre passe dans votre rue, les frais de raccordement de votre logement sont à votre charge sauf si l’opérateur vous offre votre raccordement au réseau fibre optique.

Il faut savoir que le prix du raccordement fibre pour une maison individuelle varie selon le type de branchement (aérien ou souterrain) et selon l’opérateur. Pour information, le raccordement d’une maison individuelle à la fibre consiste à relier votre habitation au point de raccordement présent sur la voie publique.

Les frais de « raccordement » ou les frais « d’installation » ? : Attention, les frais de raccordement fibre ne doivent pas être confondus avec les frais d’installation de votre box fibre. Certains fournisseurs d’accès à internet proposent en effet de manière optionnelle des services d’installation à domicile de votre box et de vos équipements. Concrètement, avec ce type de prestation, le technicien se charge de paramétrer vos différents équipements à internet (tablette, ordinateur, smartphone …) mais aussi vos services de télévision ou encore votre boite mail. Il ne s’agit donc pas du raccordement de la fibre à votre logement.

Le prix du raccordement fibre par fournisseur d’accès : Si vous habitez dans une maison individuelle, en fonction des opérateurs présents dans votre zone, il est nécessaire de comparer les tarifs de raccordement fibre avant de souscrire à une offre.

Tarifs et prix d’un raccordement

Le prix du raccordement à la fibre d’Orange : En cas d’éligibilité au réseau Très Haut Débit de l’opérateur historique, le raccordement à la fibre d’Orange depuis la rue jusqu’à votre maison individuelle ainsi que la pose de la prise fibre sont inclus dans votre offre Livebox Fibre (en cas de raccordement souterrain). En revanche, si un raccordement aérien à la fibre est nécessaire avec Orange, il faudra débourser 149 euros pour vos des frais de raccordement.

Rappelons que cet opérateur propose deux offres Livebox en fibre optique avec les services Internet, TV et téléphonie fixe. Les offres Livebox Fibre sont accessibles à prix réduit durant la première année d’abonnement pour toute nouvelle souscription. La fibre Orange est ainsi disponible à partir de 22,99 euros par mois avec un engagement de 12 mois.

Le prix du raccordement à la fibre de SFR : Combien coûte les frais de raccordement fibre SFR ? si le logement est déjà raccordé, il n’y a pas de frais. Pour les immeubles ou les habitations de plus de 4 logements, les frais de raccordement à la fibre de SFR sont de 60€. Les prix du raccordement de SFR sont plus élevés pour les logements de moins de 4 logements : 149 euros pour le raccordement souterrain à la fibre d’une maison individuelle et 299 euros en cas de raccordement aérien.

Avec l’opérateur SFR, vous avez le choix entre trois abonnements internet en fibre : SFR Fibre, SFR Fibre Power et SFR Fibre Premium. Tout comme avec Orange, les offres SFR box fibre sont disponibles à un prix réduit la première année d’abonnement. La fibre de SFR est ainsi disponible à partir de 19 euros par mois avec un engagement de 12 mois.

Le prix du raccordement à la fibre de Free : Vous êtes éligible à la fibre chez Free ?  Bonne nouvelle, le raccordement à la fibre de Free est gratuit pour votre maison individuelle. Chez ce fournisseur d’accès à Internet, vous pouvez accéder à la fibre dès 14,99 euros par mois. Vous pouvez profiter d’un prix promo durant la première année d’abonnement avec les offres Freebox Fibre (Mini 4K, Revolution, One et Delta).

Le prix du raccordement à la fibre de Bouygues Telecom : Combien coûte les frais de raccordement si vous êtes éligible à la fibre de Bouygues ? Le raccordement à la fibre de Bouygues est gratuit pour une maison individuelle. Attention, pour ne pas payer de frais de raccordement, il ne faut pas que votre branchement à cette technologie nécessite plus de 10 mètres de câble. Au-delà, vous payez des frais de raccordement fibre de 50 euros pour chaque dizaine de mètre de câble supplémentaire.

Chez Bouygues Telecom, vous avez le choix entre trois abonnements Bbox Fibre. La Bbox Fit qui regroupe l’essentiel à petit prix à savoir l’internet et le téléphone. La Bbox Must une offre triple play disponible à un prix attractif. Et enfin, la Bbox Ultym, l’offre la plus complète proposée par Bouygues Telecom en fibre optique.

Lire la Source : https://blog.ariase.com/box/dossiers/prix-raccordement-fibre

Android, Téléchargements, Prudence, Pourquoi ?


20minutes.fr – high-tech – Pourquoi il faut être prudent lorsqu’on télécharge une application hors du Play Store ? APPLICATIONS : Contrairement à Apple, Google permet à ses utilisateurs de télécharger des applications en dehors de son Play Store.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 21/01/20 à 20:05 — Mis à jour le 21/01/20 à 20:05

Android : Google corrige 49 failles de sécurité — Geeko

Nombreux sont les sites Internet à proposer de télécharger telle ou telle application ou jeux mobiles non disponibles sur le Play Store. Malheureusement, une majorité d’entre eux liste des applications contenant toute une flopée de virus, c’est pourquoi il est souvent conseillé de télécharger les apps proposées sur le Play Store. Mais même là, malgré les dispositifs de sécurité mis en place par Google, il arrive que les applications soient infestées de malwares, adwares et autres virus.

Si vous souhaitez installer une application ou une mise à jour qui n’est pas encore disponible dans votre pays, c’est tout à fait possible de le faire en toute sécurité.

Soyez prudent(e) : Tout d’abord, sachez que si des applications téléchargées depuis une source tierce ne sont pas scannées par les barrières de sécurité de Play Store, cela ne veut pas dire que le système Android ne jette pas un œil aux applications. Évidemment, les dispositifs de sécurité d’Android sont beaucoup moins efficaces que ceux du Play Store.

Pour renforcer cela, vous pouvez toujours installer un antivirus. En cas de pépin, celui-ci vous avertira du danger. Dans tous les cas, il est déconseillé de télécharger une application depuis une source inconnue. La prudence est évidemment de mise sur la toile.

Les fichiers APK : L’option la plus simple pour profiter d’une application non disponible sur le Play Store est de vous référer aux fichiers APK. Il s’agit de dossiers à télécharger renfermant les fichiers d’installation d’une application. S’il existe de nombreux sites Internet répertoriant toute une flopée de fichiers APK, ils ne sont pas tous fiables. Certains listent de fausses applications qui infecteront votre téléphone jusqu’à le rendre inutilisable. Évidemment, il existe aussi des sites relativement fiables, notamment APKMirror.com.

Celui-ci se distingue des autres, car il est géré par les mêmes individus que le blog AndroidPolice, un site Internet d’actualité d’assez bonne réputation. L’équipe derrière les deux sites vérifie la fiabilité des fichiers APK listés afin de s’assurer qu’ils sont légitimes et non modifiés. Les applications listées sur le site sont uniquement des apps développées par des développeurs Android connus.

Télécharger une application : L’astuce est assez simple. Il suffit de rechercher l’application de notre choix sur la plateforme – attention à ne pas cliquer sur l’une des nombreuses publicités – et de télécharger le fichier APK. Il y a de fortes chances pour que votre téléphone vous avertisse des risques que cela représente de télécharger des applications d’origines inconnues. À vous, évidemment, de choisir si vous faites confiance ou non au site, mais celui-ci est relativement sûr.

Une fois le fichier téléchargé, ouvrez-le depuis votre centre de téléchargement afin de lancer l’installation. Vous devrez de nouveau autoriser l’installation d’une application de provenance inconnue. Faites une recherche dans les paramètres de votre téléphone pour activer l’option « installation d’applis inconnues » ou rendez-vous dans « Applis et notifications », puis « Accès spécifiques des applications », et enfin, « Installation d’applis inconnues ».

Une fois l’installation d’applications d’origines inconnues activée, retournez sur le fichier APK et installez-le. Suivez ensuite les instructions à l’écran comme pour n’importe quelle application téléchargée depuis le Play Store. Voilà, vous pouvez profiter d’un jeu mobile ou d’une application avant tout le monde.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2698611-20200119-comment-installer-une-app-introuvable-sur-le-play-store

France, le déclin


France le déclin certain, il empoisonne la vie de plus de 57.000.000 de français. Qui, pour le moment, réagissent dans tous les corps de métiers ou spécialités en ruant dans les brancards, d’autres piaffent d’impatience.

Rien ne va plus !

Mai 1968

En 1968, cela avait été général, tous avaient décidé de bloquer avec certaines barricades dans Paris…

Je me souviens les paysans étaient venus par centaines de tracteurs déverser sur la piste de la BPAN Landivisiau (29400) quelque 400 tonnes de magnifiques artichauds… Interdisant ainsi tous décollages ou atterrissages.

Pendant ce temps-là à la Radio on entendait : The Equals « Baby come-back »

Nous avions tous envie de changer nos vies…

Par Bernard TRITZ, mardi 21 JAN 2020, 18:20

Mon Cardiologue en grève


Mon Cardiologue de Vitrolles 13127 vient d’annoncer : il se mettra en grève dès le 03 février 2020.

Après la démission massive des Chefs d’Établissement hospitaliers (plus de 1.100) c’est le tour des grands spécialistes…

Mais où allons-nous en France ?

Combien de temps allons-nous supporter cette situation de déclin intense ?

Par : Bernard TRITZ, mardi 21 JAN 2020, vers 10h30

Moyen-Orient, le Liban sombre…


20minutes.fr – MONDE – Liban : La contestation face à l’inertie du gouvernement perdure et bascule dans la violence. CRISE POLITIQUE : Les affrontements ont pris une tournure violente inédite dans les rues de Beyrouth, ce week-end.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 20/01/20 à 21h42 — Mis à jour le 20/01/20 à 21h42

Au Liban, la colère perdure dans la violence — 20 Minutes

Des scènes de violence inédites ont émaillé la mobilisation au Liban contre l’inaction du gouvernement. Une première depuis le début de la contestation qui perdure depuis trois mois.

Plus de 500 personnes, manifestants et policiers, ont été blessées durant le week-end à Beyrouth, selon les bilans de la Croix-Rouge libanaise et de la défense civile, compilés par l’AFP.

Le pays est secoué par des manifestations sans précédent depuis le 17 novembre contre l’inertie de la classe politique et la corruption. Sous la pression de la rue, le Premier ministre Saad Hariri a démissionné fin octobre et son successeur, Hassan Diab, désigné le 19 décembre, n’a toujours pas formé son gouvernement.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/monde/2699607-20200120-liban-contestation-face-inertie-gouvernement-perdure-bascule-violence

France, EDF, Autre augmentation


20minutes.fr – Économie – Électricité : Hausse de 2,4 % des tarifs réglementés en vue. FACTURE : Cette augmentation devrait entrer en vigueur au 1er février 2020.

Par : 20 Minutes avec AFP – Publié le 20/01/20 à 21h54 — Mis à jour le 20/01/20 à 21h54

(Illustration) Le logo d’EDF. — AFP

Les tarifs réglementés de l’électricité devraient augmenter prochainement de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé cette hausse de 2,4 % TTC « pour les tarifs bleus résidentiels » ainsi que « pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles », selon un projet de décision transmis pour avis au Conseil supérieur de l’énergie (CSE) et consulté par l’AFP.

21 euros supplémentaires par an en moyenne : Cette augmentation doit entrer en vigueur au 1er février si le gouvernement – qui dispose d’un délai de trois mois pour la mettre en œuvre – choisit de l’appliquer immédiatement. « Cette hausse représente 21 euros par an en moyenne sur la facture d’un consommateur résidentiel », indique le texte.

La hausse des tarifs de l’électricité reflète notamment « l’augmentation du coût de l’approvisionnement » sur les marchés, mais aussi « la prise en compte du rattrapage sur deux ans de l’écart entre coûts et tarifs au cours de l’exercice 2019 ».

Une application d’ici l’été ? : L’an dernier, en pleine crise des « gilets jaunes », le gouvernement avait en effet temporisé et gelé les tarifs pendant l’hiver. La forte hausse de 5,9 % proposée par la CRE en février 2019 n’avait ainsi été appliquée qu’au 1er juin.

Les tarifs réglementés de vente (TRV) sont proposés par EDF, l’acteur historique du secteur, ainsi que par les entreprises locales de distribution dans certaines régions.

Lire aussi : https://fibreoptique.live/2019/11/08/ecologie-production-solaire/

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/economie/2699623-20200120-electricite-hausse-24-tarifs-reglementes-vue

WordPress, anomalies…


Cette capture d’écran souligne quelques anomalies d’affichage. En repère 1 on voit nettement que le visiteur mentionné développe une faculté formidable d’être, de se trouver dans quatre pays en même temps…

Repère 2 les petits drapeaux ou flags sont revenus, ils étaient en vacances pendant quelques jours.

Dans un premier temps j’ai naturellement pensé que WordPress n’était pas en cause, que cela devait être mon ordinateur fixe, car ce défaut d’affichage, n’était pas sur mes mobiles. Mon ordinateur scanné plus intensément que d’habitude ne révéla aucune anomalie. Ce fut bien WordPress qui était à l’origine de ce souci d’affichage. Ils ont probablement refait tous les flags, c’est ce que j’observe.

Pour la disparité entre le nombre de visiteurs affiché et les pays, cela dure quelques heures, après, cela revient.

J’ai observé un autre souci : j’ai échangé avec un blog WordPress philippin, je m’attendais à voir le pays, les Philippines arriver. Il n’est pas arrivé : Pourquoi ? Je n’ai pas la moindre idée. Quelqu’un a-t-il une réponse ?

Carcassonne, Fibre optique, 50 emplois par an


lindependant.fr – Carcassonnais : « La fibre optique, c’est 50 emplois par an ».

Par l’Independant – Publié le 19/01/2020 à 15:09 / Modifié le 19/01/2020 à 20:07

Régis Banquet, le président de Carcassonne Agglo, a adressé ses voeux aux agents, mardi, au centre de congrès.

Carcassonne Agglomération

« Budget en amélioration pour la 5e année consécutive, baisse du chômage, un taux de satisfaction à 80% de la population pour les services que l’on rend…  » Dernièrement au Dôme, à Carcassonne, Régis Banquet, le président de Carcassonne Agglo, accompagné par les directeurs généraux des services du centre intercommunal d’action social et de l’Agglo,  Eric Peilhe et Jacques-Olivier Desneaux, a porté un regard optimiste sur l’avenir, à l’occasion de la cérémonie des vœux aux agents de l’intercommunalité.

« Je suis sûr que vous serez à la hauteur des défis que l’intercommunalité devra relever dans le futur », comme par exemple « l’arrivée de la fibre optique dans toutes les communes avant 2022 », soulignant au passage que « la fibre optique c’est la création assurée de 50 emplois par an ». Le président de l’Agglo espère voir s’étendre la gratuité des transports en commun (effective depuis le 1er janvier pour les personnes âgées de plus de 65 ans). Il a également confirmé « le vœu de voir se créer une maison des services au public (MSAP) itinérante, en imaginant des permanences tenues par des agents de l’Agglo compétents ».

Pour mener à bien tous ces projets (et d’autres), Régis Banquet invite les futurs décideurs à changer de mode de gouvernance justement, avec une participation plus forte des maires (création d’une conférence des maires), des communes et des élus municipaux à la vie et aux décisions de la collectivité, mais aussi le renforcement du conseil de développement pour impliquer les citoyens, mais aussi les socioprofessionnels et, enfin, les agents de l’Agglo, en les incitant, pour conclure, à « plus d’audace » dans leur quotidien.

Lire la Source : https://www.lindependant.fr/2020/01/16/carcassonnais-la-fibre-optique-cest-50-emplois-par-an,8665878.php

Palais de l'Élysée, Appel menaçant


gala.fr – Emmanuel Macron à nouveau menacé : cet appel téléphonique glaçant reçu à l’Elysée. Un Homme voulait « KIDNAPPER » le chef de l’État.

Par Johanna Amselem – lundi 20 janvier 2020 à 10h26

Crédits photos : Hamilton/Pool/Bestimage

Le président de la République a, une nouvelle fois, été la cible d’une menace. Emmanuel Macron a reçu un appel malveillant d’un habitant du Puy-de-Dôme. L’homme a été arrêté par les forces de l’ordre.

Au quotidien, Emmanuel Macron doit faire face à de nombreuses menaces. Ce vendredi 17 janvier, le chef de l’Etat et son épouse assistaient à une représentation de « La Mouche » au théâtre des Bouffes du Nord, dans le Xe arrondissement de Paris. Une foule de manifestants a tenté de prendre d’assaut le théâtre et a clamé son mécontentement au chef de l’Etat. Face à la multiplication des menaces, la sécurité du président de la République doit se réinventer et se réorganiser au quotidien pour assurer la protection d’Emmanuel Macron. « L’environnement a changé, ce qui nous force à nous réinventer. (…) Nous devons intégrer un paramètre nouveau : l’existence de mouvements disruptifs », raconte au Parisien un délégué du syndicat Alliance au service de la protection.

Ce dimanche 19 janvier, nos confrères du journal La Montagne ont révélé une nouvelle menace dont le chef de l’Etat a été victime. Vendredi 17 janvier, l’Elysée a reçu un appel téléphonique glaçant : un habitant du Puy-de-Dôme assurait avoir été « envoûté » par Emmanuel Macron et menaçait de « le kidnapper » et « le torturer ». Immédiatement, le parquet de Clermont-Ferrand a été informé de la situation et la police est alors partie à la recherche du suspect. En vain.

Le lendemain matin, l’homme a récidivé, appelant le commissariat local pour répéter « son funeste projet », toujours selon La Montagne. Le suspect, un Congolais de 40 ans, a été arrêté dans un foyer où il résidait. Tenant des propos « confus », il a été hospitalisé d’office en psychiatrie. On ne sait pas encore s’il sera poursuivi. En décembre dernier, un habitant de l’Oise qui avait menacé sur Facebook de tuer Emmanuel Macron a été condamné à trois mois de prison avec sursis. Et en mars, une Gilet jaune de 31 ans, habitante de l’Aisne, avait écopé d’une amende de 500 euros dont 400 avec sursis après un message posté sur Facebook où elle demandait « une balle pour ce type », toujours à propos d’Emmanuel Macron.

Lire la Source : https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/emmanuel-macron-a-nouveau-menace-cet-appel-telephonique-glacant-recu-a-lelysee_441821

Stats, 87e Pays Visiteur, le Cameroun


Stats, 87e Pays Visiteur, le Cameroun
Stats, 87e Pays Visiteur, le Cameroun

Nous souhaitons tous la Bienvenue à tous nos visiteurs du Cameroun. Bonnes visites, lectures, contributions. Ce Blog est aussi un peu le votre.

Trafics, mots de passe volés


20minutes.fr – Cybercriminalité : Un trafic de milliards de mots de passe volés démantelé. ARRESTATIONS – L’enquête de la police des Pays-Bas, en collaboration avec le FBI, a permis de fermer le site WeLeakInfo.com.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 18/01/20 à 07h36 — Mis à jour le 18/01/20 à 07h36.

Deux hommes ont été arrêtés pour de la cybercriminalité. — Michael Bocchieri GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Deux hommes ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur un trafic de milliards de données personnelles piratées, telles que des mots de passe, a annoncé la police néerlandaise vendredi. Un suspect de 22 ans notamment a été appréhendé dans la ville d’Arnhem, dans l’est des Pays-Bas, pour donner suite à un renseignement anonyme obtenu par une unité de cybercriminalité néerlandaise travaillant avec l’agence britannique de lutte contre la criminalité organisée (NCA), le FBI et la police allemande.

Les deux suspects ont 22 ans : L’homme est soupçonné d’être « impliqué dans la détention et la vente de noms d’utilisateur et de mots de passe piratés, et a joué un rôle de facilitateur dans le domaine de la cybercriminalité », a indiqué la police, ajoutant qu’un second suspect, également âgé de 22 ans, avait été arrêté en Irlande du Nord.

Lors d’une perquisition aux Pays-Bas la police a saisi du matériel en relation avec le site Internet WeLeakInfo.com. Sur sa page d’accueil, on pouvait lire vendredi cet avertissement : « ce domaine a été saisi » par le FBI, en coordination avec d’autres agences européennes de lutte contre la criminalité. Selon la télévision publique NOS, WeLeakInfo.com offrait un accès illimité, moyennant un abonnement de deux dollars par mois ou de 25 dollars par an, à des données confidentielles piratées sur des sites très fréquentés, tels que LinkedIn ou MyFitnessPal.

Des vols récurrents : « En théorie, vous pourriez rechercher des centaines, voire des milliers de mots de passe piratés pour tenter d’accéder aux e-mails, aux comptes des gens actifs sur les réseaux sociaux ou à d’autres de leurs comptes », a indiqué la télé publique. En 2018 déjà, les polices néerlandaise et britannique avaient mené une opération qui avait abouti à la fermeture d’un site Internet à l’origine de plus de quatre millions de cyberattaques dans le monde.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2698007-20200118-cybercriminalite-trafic-milliards-mots-passe-voles-demantele

France Investissements 4 milliards


ACCUEIL – ÉCONOMIE – « Choose France » : L’Élysée annonce pour près de 4 milliards d’euros d’investissements en France. ATTRACTIVITÉ – MSC, Coca-Cola et AstraZeneca ont annoncé ces nouveaux investissements à la veille d’un sommet économique organisé lundi à Versailles.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 19/01/20 à 23h04 — Mis à jour le 19/01/20 à 23h04.

Les chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, en juin 2019. — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

« Santé, transport, banque, agroalimentaire, télécoms, numérique… Il y a des annonces sur tous les territoires, dans tous les secteurs et pour tout type d’emplois », s’est félicité la présidence de la République. Près de 4 milliards d’euros provenant de grands groupes étrangers vont être investis en France, a annoncé dimanche soir l’Elysée, en amont du 3e sommet « Choose France » destiné à montrer que l’Hexagone attire encore, malgré les mouvements sociaux.

Parmi ces annonces, la plus importante provient de l’armateur italo-suisse MSC, qui a passé une commande d’un montant de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire pour deux nouveaux paquebots, livrables en 2025 et 2027 et propulsés au GNL (gaz naturel liquéfié). Cette commande ferme s’accompagne de la signature de deux protocoles d’accord entre MSC et les chantiers navals, portant potentiellement sur 4 milliards d’euros d’investissements supplémentaires, a précisé l’exécutif.

200 patrons invités au château de Versailles : Emmanuel Macron a convié lundi, lors de la 3e édition du sommet « Choose France », près de 200 patrons français et étrangers au château de Versailles, à la veille du Forum économique mondial (WEF) de Davos. Comme en 2018, la France demeure la deuxième destination pour les investisseurs étrangers en Europe derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni. Entre 2017 et 2019, son attractivité a progressé du 22e au 15e rang du classement publié par le WEF, « soit la meilleure progression du top 20 », selon l’Elysée. Selon Matignon, les investissements directs étrangers dans les entreprises françaises ont crû de plus de 5 milliards d’euros en 2018 (soit une hausse de 20 %) « et l’année 2019 promet de battre de nouveaux records ».

Plusieurs organisations syndicales – CGT, FO, FSU et Solidaires des Yvelines – ont déjà annoncé qu’elles en profiteraient pour manifester sur place, au 47e jour de grève contre la réforme des retraites, afin de demander le retrait du projet.

MSC, Coca-Cola et AstraZeneca : La construction à Saint-Nazaire des deux nouveaux paquebots de 6.700 passagers chacun va générer « 14 millions d’heures de travail, correspondant à 2.400 emplois pendant trois ans et demi », précise l’exécutif. L’accord prévoit également le développement d’une nouvelle classe de paquebots au GNL ainsi que celui d’un nouveau prototype de bateaux propulsés pour partie à la voile, intégrant de fait les « meilleures innovations en matière environnementale », le secteur de la croisière étant régulièrement accusé d’énormément polluer.

Parmi les autres annonces dans le cadre de « Choose France » figure la décision de Coca-Cola et de son embouteilleur d’investir un milliard d’euros sur cinq ans en France, dont la moitié pour renforcer son réseau de production et de distribution, et l’autre pour « soutenir le développement de ses marques actuelles et introduire de nouveaux produits sur le marché français ».

En outre, le géant pharmaceutique AstraZeneca a annoncé un investissement de plus de 450 millions d’euros (500 millions de dollars) sur cinq ans en France, dont plus de 200 millions d’euros pour son site de Dunkerque où M. Macron est attendu lundi. Le groupe anglo-suédois, qui emploie environ 1.000 salariés en France, va en particulier poursuivre le développement de son site de Dunkerque, spécialisé dans la production de produits aérosols pour le traitement de l’asthme et de la bronchopneumopathie chronique obstructive, souligne-t-il dimanche dans un communiqué. Une centaine d’emplois seront créés « pour accompagner cette montée en puissance », précise AstraZeneca.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/economie/2698819-20200119-choose-france-elysee-annonce-pres-4-milliards-euros-investissements

Meteoedu

Amanece un nuevo dia

lebruitdebruxelles.wordpress.com/

le bruit de bruxelles : culture & lifestyle à Bruxelles

Le Cri des Peuples

La voix des peuples et de la Résistance, sans le filtre des médias dominants. Abonnez-vous à la NEWSLETTER (quotidienne ou hebdomadaire) pour contourner la censure.

La Commune de Paris

Blog de Michèle Audin

Éxodo 20:13 No matarás. Éxodo 21:14 Además, si alguno se ensoberbeciere contra su prójimo, y lo matare con alevosía, de mi altar lo quitarás para que muera. Levítico 20:13 Si un hombre tiene relaciones sexuales con otro hombre como si fuera con una mujer, ambos han hecho algo repugnante y deben morir; serán los responsables de su propia muerte. Levítico 21:14 No tomará viuda, ni repudiada, ni infame ni ramera, sino tomará de su pueblo una virgen por mujer. Exodus 20:13 You shall not kill. Exodus 21:14 But if a man willfully attacks another to kill him treacherously, you shall take him from my altar, that he may die. Leviticus 20:13 If a man has sexual relations with a man as one does with a woman, both of them have done what is detestable. They are to be put to death; their blood guilt is on themselves. Leviticus 21:14 A widow, or one divorced, or a woman who has been defiled, or a harlot, these he shall not marry; but he shall take to wife a virgin of his own people.

El Papa bendice a los asesinos y predica en contra del ajusticiamiento, yo maldigo a los asesinos y predico en contra del asesinato. The Pope blesses the murderers and preaches against the execution, I curse the murderers and preach against the murder. El blog del jinete del caballo blanco, el que juzga con justicia – Mateo 24:21-24, Daniel 12:1-3 El tiempo del fin y de la revelación del juicio de Dios – Jesús [Josué], Jesús tenía cabello corto Isaías 43:10 Vosotros sois mis testigos, dice Jehová, y mi siervo que yo escogí, para que me conozcáis y creáis, y entendáis que yo mismo soy; antes de mí no fue formado dios, ni lo será después de mí. 11 Yo, yo Jehová, y fuera de mí no hay quien salve. Tocan la puerta, salgo y veo un grupo de gente, les pregunto:’¿quienes son ustedes?’, me responden: “somos los testigos de Jehová, queremos predicarte la Palabra de Dios en la Biblia…”, yo respondo: “ustedes son los falsos testigos de Jehová porque predican la Biblia, un libro que miente en Hebreos 5:9 al decir que Jesús es el Salvador, un libro que miente en Mateo 5:38-48 o Lucas 6:27-36 al decir que Jesús dijo que Jehová ama a sus enemigos, nada mas alejado de la realidad (Deuteronomio 32, Salmos 5, Salmos 110)”. Salmos 15:1 Jehová, ¿quién habitará en tu tabernáculo? ¿Quién morará en tu monte santo? 2 El que anda en integridad y hace justicia, Y habla verdad en su corazón. 3 El que no calumnia con su lengua, Ni hace mal a su prójimo, Ni admite reproche alguno contra su vecino. 4 Aquel a cuyos ojos el vil es menospreciado, Pero honra a los que temen a Jehová. El que aun jurando en daño suyo, no por eso cambia; 5 Quien su dinero no dio a usura, Ni contra el inocente admitió cohecho. El que hace estas cosas, no resbalará jamás. Soy amigo de la justicia, soy enemigo de la injusticia. Amo la justicia, odio la injusticia. No puedo amar la justicia y la injusticia a la vez, por eso no es cierto que el justo haya pedido amar la injusticia, los injustos hacen injusticia, no es cierto que el justo haya pedido amar a los enemigos, porque los enemigos de los justos hacen injusticia, porque amar a los injustos es amar la injusticia que estos practican, porque la mordedura de perro es a causa del perro!. Gente, ¿cuantos mas se darán cuenta que a muchos nos han engañado!!?, Génesis 3:13-15 Jehová dijo a la mujer: ¿Qué has hecho? La mujer respondió: La serpiente me engañó, y comí. Por ello Jehová dijo a la Serpiente: “Serás maldita entre todas las bestias y animales del campo; te arrastrarás sobre tu pecho y comerás polvo todos los días de tu vida, pondré enemistad entre ti y la mujer, y entre tu descendencia y la de ella, esta te herirá la cabeza y tú herirás la herirás en el talón. Proverbios 29:27 Los justos odian a los malos, y los malos odian a los justos. Amo la justicia y odio la injusticia: Salmos 45:7 Has amado la justicia y aborrecido la maldad; Por tanto, te ungió Dios, el Dios tuyo, Con óleo de alegría más que a tus compañeros.. Por lo tanto, los justos entenderán que una bestia griega, Cleóbulo de Lindos, dijo lo que un sabio judío, Josué el Mesías, nunca dijo! Dios no ama a todos, pero el falso profeta dice que Dios ama a todos porque el falso profeta solo quiere clientes que le enriquezcan y por eso les vende esa mentira a los injustos con este mensaje: “Dios te ama” o “Jesús te ama” o “Cristo te ama” – . Salmos 5:4 Porque tú no eres un Dios que se complace en la maldad; El malo no habitará junto a ti. 5 Los insensatos no estarán delante de tus ojos; Tu odias a todos los que hacen maldad. 6 Destruirás a los que hablan mentira; Jehová odia al hombre sanguinario y mentiroso. Salmos 5:11 Pero alégrense todos los que en ti confían; Den voces de júbilo para siempre, porque tú los defiendes; En ti se regocijen los que aman tu nombre. 12 Porque tú, oh Jehová, bendecirás al justo; Como con un escudo lo rodearás de tu favor.. Daniel 7:10 El tribunal se sentó, Y se abrieron los libros. Salmos 110:5 El Señor está a tu diestra; Quebrantará a los reyes en el día de su ira. 6 Juzgará entre las naciones, Las llenará de cadáveres; Quebrantará las cabezas en muchas tierras. 7 Del arroyo beberá en el camino, Por lo cual levantará la cabeza. 1 Corintios 6:2 ¿Acaso no saben ustedes que el pueblo santo ha de juzgar al mundo? 2 Tesalonicenses 2:8 se manifestará aquel inicuo, a quien el Señor matará con el espíritu de su boca. El papa Francisco declaró que la pena de muerte es inaceptable en todos los casos, dice: “Existe una creciente conciencia de que la dignidad de la persona no se pierde incluso después de la comisión de crímenes muy graves”. Proverbios 28:4 Los que abandonan la ley alaban a los impíos, pero los que guardan la ley luchan contra ellos. Isaías 11:4 y con el espíritu de sus labios matará al impío. Ninguna iglesia que predica la Biblia es una iglesia de Dios, porque Dios no ama a su enemigos (Salmos 5), Dios solo ama a los justos, precisamente porque Dios no ama a los injustos, es que ellos no van a heredar el reino de Dios: 1 Corintios 6:9 ¿No sabéis que los injustos no heredarán el reino de Dios? No erréis; ni los fornicarios, ni los idólatras, ni los adúlteros, ni los afeminados, ni los que se echan con varones, 10 ni los ladrones, ni los avaros, ni los borrachos, ni los maldicientes, ni los estafadores, heredarán el reino de Dios. (Daniel 2:44 Y en los días de estos reyes el Dios del cielo levantará un reino que no será jamás destruido, ni será el reino dejado a otro pueblo; desmenuzará y consumirá a todos estos reinos, pero él permanecerá para siempre). Tanto en los Evangelios Apócrifos como en el Nuevo testamento de la Biblia se han incluido verdades, principalmente en forma de parábolas, con muchas mentiras, que se crearon en los concilios del imperio que mató a los verdaderos cristianos. ( https://bestiadn.com/2019/08/18/el-culto-a-zeus/ )Muestro los argumentos que ponen en evidencia que Cristo tenía cabello corto (https://bestiadn.com/2019/04/21/cristo-utilizo-el-cabello-corto/ ). Salmos 118:16 .. La diestra de Jehová hace valentías. 17 No moriré, sino que viviré, y contaré las obras de Jehová (yo daré testimonio de la verdad : El Libro de la Verdad : la palabra de Jehová). Mateo 24:31 Y El enviará a sus ángeles [mensajeros] con una gran trompeta (se publica la verdad, se da anuncio) y juntarán a sus escogidos (el verdadero pueblo de Israel – los 144,000 justos ) de los cuatro vientos (las costas), .. Isaías 42:2 No gritará, ni alzará su voz, ni la hará oír en las calles. (https @ www – Solo es posible con la Internet y ya existe, entonces ya es el tiempo) Isaías 42:4.. y las costas (los cuatro vientos) esperarán su ley. Salmos 110:1 Jehová dijo a mi Señor: Siéntate a mi derecha hasta que ponga a tus enemigos por estrado de tus pies. No son las religiones de muchedumbres de adeptos las que predican la verdad, porque muchos son los llamados, pero pocos los escogidos. Mateo 22:14 Porque muchos son llamados, y pocos escogidos. Apocalipsis 14:3 Y cantaban un cántico nuevo delante del trono, y delante de los cuatro seres vivientes, y de los ancianos; y nadie podía aprender el cántico sino aquellos ciento cuarenta y cuatro mil que fueron redimidos de entre los de la tierra (Daniel 12:10, Juan 8:43, Juan 8:47). https://bestiadn.com/2020/01/16/the-pope-blesses-the-murderers-and-preaches-against-the-execution-i-curse-the-murderers-and-preach-against-the-murder/ Aunque pueda contener algunas frases sabias, (Esa es la estrategia de Satanás para llamar a sus mentiras: “la palabra de Jehová”, como lo hicieron los falsos profetas (los hijos de Satanás) en la antigüedad y ahora .. (Isaías 5:20-25), es como sucede con los fajos de billetes falsos combinados con billetes verdaderos) Eclesiastés es un libro que no debió ser considerado sagrado, basándome en su contenido, yo estoy seguro no lo escribió Salomón aunque se especule eso (https://777healthblog.wordpress.com/2019/07/19/cual-es-la-diferencia-entre-eclesiastico-y-eclesiastes/ ), no debería ser citado como una referencia de texto sagrado, dice por ejemplo que los muertos no tienen sentimientos y que no volverán a la vida (los falsos “testigos de Jehova” avalan ese libro). “Eclesiastés 9:5 Porque los que viven saben que han de morir; pero los muertos nada saben, ni tienen más paga; porque su memoria es puesta en olvido. 6 También su amor y su odio y su envidia fenecieron ya; y nunca más tendrán parte en todo lo que se hace debajo del sol. Daniel 12:1 En aquel tiempo se levantará Miguel, el gran príncipe que está de parte de los hijos de tu pueblo; y será tiempo de angustia, cual nunca fue desde que hubo gente hasta entonces; pero en aquel tiempo será libertado tu pueblo, todos los que se hallen escritos en el libro. 2 Y los muchos que duermen en el polvo de la tierra serán despertados (volverán a vivir – reencarnarán), unos para vida eterna, y otros para vergüenza y confusión perpetua. ¿Vieron la contradicción?: Apocalipsis 6:9 Cuando abrió el quinto sello, vi bajo el altar las almas de los que habían sido muertos por causa de la palabra de Dios y por el testimonio que tenían. 10 Y clamaban a gran voz, diciendo: ¿Hasta cuándo, Señor, santo y verdadero, no juzgas y vengas nuestra sangre en los que moran en la tierra? 11 Y se les dieron vestiduras blancas, y se les dijo que descansasen todavía un poco de tiempo, hasta que se completara el número de sus consiervos y sus hermanos, que también habían de ser muertos como ellos. Isaías 66:22 Porque como los cielos nuevos y la nueva tierra que yo hago permanecerán delante de mí, dice Jehová, así permanecerá vuestra descendencia y vuestro nombre. (Génesis 3:15 “la descendencia de la mujer” ) Daniel 12:3 Los entendidos resplandecerán como el resplandor del firmamento; y los que enseñan la justicia a la multitud, como las estrellas a perpetua eternidad. Mateo 13:43 Entonces los justos resplandecerán como el sol en el reino de su Padre. El que tiene oídos para oír, oiga. Isaías 66:23-24 Y de mes en mes, y de día de reposo en día de reposo, vendrán todos a adorar delante de mí, dijo Jehová. Y saldrán, y verán los cadáveres de los hombres que se rebelaron contra mí; porque su gusano nunca morirá, ni su fuego se apagará, y serán abominables (Génesis 3:15 “La descendencia de la Serpiente”), ellos serán abominables para todos. https://bestiadn.com/2020/01/15/jesus-jamas-le-dijo-a-los-injustos-dios-te-ama-tal-como-eres-y-punto/

AIME IMAGINE DESIGN

Mylène Lehoux

We Are On The Road

Voyageurs du Monde

Quantième Art

Linguistique, cinéma, écriture… Histoires de mots, mots d'images, mots d'histoires

Nadiia`s stories

Hello, everyone! My name is Nadiia, you probably noticed, I have another blog about healthy eating and sports, it is my passion) As for this blog, I just decided to share my thoughts, my feelings. Do not judge, I am not a professional writer, I just trying to express myself.

Ça me revient - Christophe Guitton

Souvenirs d'enfance - années 70's

ON THE ROAD TO EQUALITY

Si le voyage forme la jeunesse, en tant que jeune femme le voyage m'a émancipé. Ce blog à pour objectif de promouvoir l'égalité des genres par le voyage et encourager les jeunes femmes comme moi à partir seule sereinement.

BlogBoxe

- Journal en temps réel -

3 x 3 = Mada

Nous 3, partis pour 3 ans à Madagascar

Sandra En mode E.K.O

Blog d'une Maman Nature Toulousaine

Le Sous-Bock

Un blog et des bières

Mémoire d'Europe

Europe au quotidien Mémoires partagées.

Le Blog de L'Immobilier

Vous aurez toutes les clefs pour acheter ou vendre votre bien immoblier

ChronosFeR2

Fotografia, Literatura, Música, Cultura.

Charme Haut®

Moda - Beleza - Glamour - Luxo

BENSOULA MOHAMED

Un site personnel utilisant WordPress.com

Film Exposure

Site consacré au cinéma proposant des articles de fond et documentés.

Le monde d'Elhyandra

Chroniques littéraires SFFF & autres plaisirs - Créatrice du podcast Littérature SFFF

Newstrum - Notes sur le cinéma

Blog de critiques de films et autres textes sur le cinéma

La Plume Démasquée

Vous ne savez pas quoi lire ? Venez piocher des idées !

Valais Libre

Valais libre est un blog tenu par Pierrot Métrailler, ancien rédacteur en chef du Confédéré (2009 – 2011) et ancien secrétaire cantonal du PLR Valais (2006 – 2011).

Eveilhomme

Éveillons-nous aux nouvelles fréquences de réalité! Extraterrestres , Galactiques , Spiritualité , Divulgation , Ascension , Messages de Gaïa , Méditations, Anciennes Civilisations, Êtres de l'intraterre, Développement personnel , Changements cosmiques

VIBRA ALTO. CAMBIA EL MUNDO.

Encontrarse, descubrirse, evolucionar...

NicoBudo

Une vision des arts martiaux

Mais ta gueule...

Le vrai problème avec la drogue, c'est quand y en a plus

Sur mes brizées

des livres et des BD !

Tarot queer et féministe

et encore plus gros avec Cathou

Chercher l'inconnue

Dérives professionnelles et autres considérations

A Voice from Iran

Storytelling, short stories, fable, folk tales,...

Cluny - histoires d'Histoire

Cluny et son Histoire, ses histoires

Pasteur Marc Simeon

Come Listen to Pasteur Marc Simeon Messages

Peinture chamanique

trouve d'abord cherche ensuite

Groupe front de gauche et citoyens

Parti Communiste Français et Gauche Citoyenne - Conseil Départemental des Hauts-de-Seine

MABATIM.INFO

Regards Juifs de Versailles

MEMORABILIA

Gardons quelques idées au bout de nos pixels...

%d blogueurs aiment cette page :